formats

Tamanrasset vibre au rythme de la chanson amazighe

Publié le 21/12/2015, par dans Non classé.
Tamanrasset vibre au rythme de la chanson amazighe
TAMANRASSET – Les activités de la 8ème édition du festival national de la chanson amazighe (19-24 décembre) se poursuivent à Tamanrasset dans une ambiance festive créée par la grande affluence du public. Des visiteurs issus de plusieurs wilayas du pays, sont venus découvrir et apprécier le patrimoine artistique amazighe de…

Lire la suite

formats

Illizi : signature de trois conventions de gestion participative des sites prioritaires

Publié le 21/12/2015, par dans Non classé.
Illizi : signature de trois conventions de gestion participative des sites prioritaires
ILLIZI- Trois conventions dans le domaine de la gestion participative des sites prioritaires ont été signées, lundi dans la wilaya d’Illizi, entre les secteurs concernés et la direction du projet national de la conservation de la biodiversité d’intérêt mondial et l’utilisation durable des services écosystémiques dans les parcs culturels en…

Lire la suite

formats

Rencontre entre le ministère de l’Enseignement supérieur et les partenaires sociaux le 28 décembre

Publié le 21/12/2015, par dans Non classé.

Le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Tahar Hadjar a annoncé lundi à Alger l’organisation le 28 décembre d’une rencontre avec les partenaires sociaux du secteur.
« La relation et les contacts avec le partenaire social n’ont jamais été interrompus, l’organisation d’une rencontre le 28 décembre en est la preuve », a indiqué M. Hadjar dans une déclaration en marge du colloque international sur « la lumière et l’astronomie ».Cette réunion s’inscrit dans le cadre des « rencontres périodiques programmées par son ministère », a-t-il dit.

La réunion sera suivie par d’autres « prévues en mars et en juin prochains » selon le programme tracé, a-t-il souligné, précisent qu' »il n’y a aucune relation entre cette réunion et les mouvements de protestation ». Le Conseil national des enseignants du supérieur (CNES) a organisé le 15 décembre dernier, un mouvement de protestation auquel des dizaines d’enseignants ont participé pour revendiquer « l’amélioration de leurs conditions socioprofessionnelles ».

Par ailleurs et concernant le décret relatif à l’équivalence des diplômes universitaires, M. Hadjar a dit qu’il tendait à « adapter le décret de 1971, à simplifier et à réduire les délais d’examen des dossiers, selon lui.

Près de 3.000 équivalences de diplômes ont été enregistrés en 2014 par le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, a-t-il rappelé. Lire la suite

formats

Anti-sida: l’Algérie engagée à appliquée la nouvelle vision des Nations Unies

Publié le 21/12/2015, par dans Non classé.

L’Algérie est engagée à mettre en oeuvre la nouvelle vision préconisée par les Nations Unies pour mettre fin à l’épidémie du sida, a affirmé lundi à Alger, le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Abdelmalek Boudiaf.
S’exprimant à l’ouverture d’une rencontre régionale Afrique du nord et Moyen-Orient (Mena) sur l’épidémie du sida, M. Boudiaf a souligné que cet engagement s’est traduit par une « volonté politique maintes fois réaffirmée » aux échelles nationale et internationale.

« La volonté politique s’est traduite par une mobilisation totale du gouvernement et de l’ensemble des intervenants, notamment la société civile, dans un cadre multisectoriel consacré par un décret exécutif du Premier ministre et appuyé par le maintien du recours à un financement conséquent avec plus de 95 % du budget alloué sur le seul budget de l’Etat, permettant d’assurer à titre gratuit toutes les prestations y compris le dépistage et le traitement antirétroviral pour tous », a-t-il poursuivi.

M. Boudiaf a, à ce propos, ajouté que la « riposte nationale » est basée sur « une approche de planification », axée sur les résultats préconisés par l’Onusida et par la mise en £uvre de plans nationaux multisectoriels successifs, rappelant que « le plan national stratégique 2016-2020 a déjà intégré la cible 90-90-90 en tant que priorité ».

Affirmant « la faible prévalence de l’épidémie en Algérie (0,1%) », le ministre a, toutefois, mis en garde contre « les comportements sexuels à risque », de même que « le faible niveau d’utilisation des moyens de protection, la consommation de drogues injectables, ainsi que les phénomènes de migration ».

« Autant de facteurs de vulnérabilité » qui imposent, a-t-il dit, le « maintien de la vigilance », faisant valoir la nécessité d’une « nouvelle approche stratégique » pour la région Mena qui « appelle à une révolution dans nos pratiques de dépistage non seulement en matière de communication, mais également en matière d’organisation, ce qui passe par la prise en compte de nos meilleures pratiques et le recours aux meilleures technologies et innovations disponibles ».

M. Boudiaf a, dans ce sens, plaidé pour la « levée des obstacles persistants notamment celui des coûts élevés des médicaments et des nouvelles technologies qui constituent un lourd fardeau encore difficile à supporter pour nos pays ».

De même qu’il a insisté sur « l’accès universel pour tous » en ce qui concerne les soins, citant plus particulièrement les populations les « plus vulnérables », ainsi que sur la nécessité de poursuivre la lutte contre « toute forme de discrimination et de stigmatisation ». L’intervenant a tenu à saluer les efforts consentis par les Agences des Nations Unies, notamment l’Onusida, l’OMS, l’Unicef ainsi que le Fnuap, pour leur « concertation » dans le sens de la lutte contre ce fléau.

« Le thème retenu + accélération du dépistage du VIH dans la région MENA+ traduit la volonté des pays de notre région, conscients de leurs responsabilités, de s’atteler davantage à réunir tous les moyens possibles pour renverser le processus de propagation de cette épidémie et s’inscrire résolument dans cette cible ambitieuse », a-t-il poursuivi.

Il a rappelé que l’objectif arrêté par l’Onusida consiste à faire en sorte que » d’ici à 2020, 90% des personnes vivant avec le VIH dans les pays de la région, connaissent leur statut et que 90% d’entre elles reçoivent un traitement antirétroviral et qu’enfin, 90% de ces patients aient une charge virale indétectable et ce, dans une perspective d’éradication de l’épidémie, d’ici à 2030″.

Le ministre a déploré qu’en dépit des « progrès appréciables réalisés, au cours de la dernière décennie, par les pays de la région, la couverture du traitement antirétroviral y demeure relativement faible ».

M. Boudiaf a, dans ce cadre, souligné que « l’épidémie du sida a été favorisée par les chocs socioéconomiques, survenus lors de différents événements tels la crise financière mondiale et les conflits qui constituent autant de facteurs qui sous-tendent le fardeau de la maladie dans notre région ».

« Notre responsabilité est d’évaluer nos progrès, mais également d’identifier avec lucidité et sans complaisance toutes nos lacunes et nos contraintes en vue de la réalisation de nos engagements et de nos objectifs », a-t-il conclu. Lire la suite

formats

Déficit commercial de 12,62 milliards de dollars sur les 11 premiers mois

Publié le 21/12/2015, par dans Non classé.

La balance commerciale de l’Algérie a enregistré un déficit de 12,626 milliards de dollars (mds usd) sur les 11 premiers mois de l’année 2015, contre un excédent de 5,452 mds usd sur la même période de 2014, a appris, lundi, l’APS auprès des Douanes algériennes.
Sur la période allant de janvier à novembre 2015, les exportations ont reculé à 34,371 mds usd contre 59,133 mds usd sur la même période de 2014, soit une chute de 41,88%, indiquent les chiffres provisoires du Centre national de l’informatique et des statistiques des Douanes (Cnis).

Les importations ont également baissé mais à un moindre rythme pour se chiffrer à 46,997 mds usd contre 53,681 mds usd, en baisse de 12,45%, selon la même source.Le taux de couverture des importations par les exportations a, alors, baissé à 73% contre 110% entre les deux périodes de comparaison.

Pour ce qui concerne les exportations des hydrocarbures, elles se sont réduites en passant à 32,36 mds usd contre 56,2 mds usd (-42,42%).Les exportations hors hydrocarbures ont également baissé pour se chiffrer à 1,916 milliard usd (md usd) contre 2,5 mds usd (-23,36%).

Pour les produits hors-hydrocarbures, les exportations des demi-produits se sont chiffrées à 1,57 milliard usd (-24,52%) alors que celles des biens alimentaires se sont établies à 220 millions de dollars (-22,53%).Concernant les importations, la tendance baissière a marqué les différentes catégories des produits.

Ainsi, les importations des produits alimentaires ont reculé à 8,48 mds usd sur les 11 premiers 2015, contre 10,27 mds usd sur la même période 2014 (-17,42%), tandis que les importations des biens de consommation non alimentaires ont baissé à 7,86 mds usd contre 9,47 mds usd (-17%).

A rappeler que sur le seul mois de novembre de l’année 2015, le déficit commercial s’est établi à 1,65 milliard de dollars, contre un excédent de 247 millions de dollars sur le même mois de 2014.

Ainsi, les exportations se sont chiffrées à 2,16 milliards de dollars (mds usd) en novembre dernier, contre 4,95 mds usd en novembre 2014 (-56,26%).Quant aux importations, elles ont reculé à 3,81 mds usd contre 4,7 mds usd (-18,9%). Lire la suite

formats

Deux orchestres andalous et un ensemble irakien ouvrent à Alger le 10e Festivalgérie

Publié le 21/12/2015, par dans Non classé.
Deux orchestres andalous et un ensemble irakien ouvrent à Alger le 10e Festivalgérie
ALGER- Le 10e Festival international de musique andalouse et des musiques anciennes « Festivalgérie » s’est ouvert dimanche à Alger avec trois récitals animés par Lamia Madini, l’Ensemble irakien Angham El Rafideyn et l’Association des Beaux arts d’Alger, devant un public nombreux et recueilli. Trois ensembles ont été accueillis sur la scène…

Lire la suite

Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair