formats

Des prix variables selon les transporteurs

Publié le 09/03/2016, par dans Non classé.

C’est l’anarchie totale dans l’application de l’augmentation des tarifs de transport. Entrée en vigueur depuis une semaine, l’augmentation de l’ordre de 10% des tarifs, en raison de la hausse des prix des carburants, n’a pas été respectée.
Les usagers ont été surpris par des hausses très importantes atteignant jusqu’à 50% des tarifs, ces augmentations qui suscitent l’indignation des citoyens ont provoqué des manifestations dans certaines régions du pays. Pour le président de l’Association de protection et orientation du consommateur, et son environnement (Apoce), Mustapha Zebdi, l’annonce de l’augmentation a ouvert la voie à toutes les spéculations sur les prix.

Le premier abus a été commis en excluant les représentants des consommateurs des commissions ayant décidé de ces augmentations, explique-t-il, qualifiant cette commission d’obsolète, puisqu’elle ne regroupe pas toutes les parties concernées. L’Apoce dénonce ainsi tous les dépassements engendrés par cette hausse. « Chaque transporteur applique la directive à sa guise», souligne M. Zebdi, dont l’association est en train de mener plusieurs démarches pour diminuer de la tension pesant surtout sur les usagers.

M. Zebdi n’écarte pas l’éventualité de « confrontation». Selon lui, l’association essaye de faire respecter le taux de 10%, déjà très élevé, mais si la situation perdure. « Nous n’écartons pas l’option du boycott qui signifie, inévitablement, une journée sans transport, mais nous privilégions pour le moment l’appel au renforcement du contrôle et des sanctions contre les auteurs des augmentations anarchiques pour éviter les dépassements», affirme M. Zebdi.

Pour Belal Mohammed, président de l’Union nationale des transporteurs, l’anarchie ayant suivi la mise en vigueur de l’augmentation du tarif traduit un dysfonctionnement dans le calcul du prix initial, c’était donc prévisible, soutient-il. Le représentant des transporteurs rappelle que le taux de 10% décidé par les autorités « n’a jamais fait l’unanimité au niveau des membres de la commission installée pour étudier le dossier de l’augmentation des tarifs après la hausse significative des prix des carburants. Le ministère a décidé 5 DA d’augmentation pour les trajets de 10 km et 10% de hausse pour les tarifs des trajets de plus de 10 km, ce qui est aberrant».

Ce dernier rappelle que la revendication des transporteurs pour la révision des tarifs est motivée par les charges payées par les transporteurs dont, cite-t-il à titre d’exemple, les droits de timbre estimé à 1 DA pour les tickets de 20 DA, et 5 DA pour celui de 25 DA. L’Union nationale des transporteurs appelle à une nouvelle révision des prix. L’augmentation des tarifs du transport collectif urbain et suburbain privé de 10% est en vigueur depuis le début du mois. Le ministère a adressé une circulaire aux directions des transports de wilaya (DTW) pour élaborer les tableaux des prix appliqués pour le transport collectif urbain et le transport collectif interwilayas ainsi que pour le transport par taxi. Lire la suite

formats

Chutes de neige à plus de 1000 mètres

Publié le 09/03/2016, par dans Non classé.

Alerte à la neige pour les reliefs du Centre et de l’Est. L’Office national de météorologie (ONM) a émis, hier, un bulletin météorologique spécial (BMS) valide à compter d’hier (15h) jusqu’à aujourd’hui (9h).
« Ces chutes de neige affecteront les reliefs du Centre et de l’Est dépassant les 1000 mètres d’altitude», est-il prévenu, précisant que « les wilayas concernées sont : Blida, Médéa, Boumerdès, Tizi Ouzou, Bouira, Béjaïa, Sétif, Bordj Bou Arréridj, Jijel, Batna, Oum El Bouaghi et Khenchela». L’épaisseur de la neige atteindra ou dépassera localement 20 cm durant la validité de ce BMS. Ces perturbations avaient déjà grandement affecté, hier, la circulation dans de nombreuses régions.

Ainsi, les fortes chutes de neige enregistrées dans l’après-midi à travers le territoire de la wilaya de Tissemsilt ont entraîné des difficultés dans le trafic automobile sur plusieurs routes nationales et de wilaya, a appris l’APS auprès du groupement de la Gendarmerie nationale. « Les chutes de neige qui ont duré plusieurs heures sur les massifs montagneux de la région ont causé d’énormes difficultés dans la circulation, notamment sur les axes de la RN14 (entre les communes de Theniet El Had et Youssoufia) et de la RN19 (entre Boukaïd et Lazharia)», est-il détaillé. « La circulation des véhicules est également difficile sur les CW21, 5, 52 et 9», indique-t-on.

Les agents de la direction des travaux publics, appuyés par les services communaux et ceux de la Protection civile, continuent l’opération de déneigement pour faciliter la circulation routière. En dépit de l’abondance de la neige et des pluies sur la wilaya, les services de la Gendarmerie nationale n’ont enregistré fort heureusement aucun accident routier. Selon la station régionale de météo de Aïn Bouchekif, dans la wilaya de Tiaret, la neige continuait à tomber hier soir notamment sur les hauteurs dépassant les 900m d’altitude.
Lire la suite

formats

Bouteflika demande l’adaptation des lois algériennes

Publié le 09/03/2016, par dans Non classé.

Dans son message, le chef de l’Etat a invité les instances habilitées à reconsidérer les réserves de l’Algérie sur certains articles de la Convention internationale de lutte contre toute forme de discrimination à l’égard des femmes, par rapport aux acquis réalisés pour la promotion et la protection des droits de la femme.
Le président de la République a adressé, comme chaque année, un message aux Algériennes à l’occasion de la célébration de la Journée internationale de la femme. Contre tout attente, ce n’est pas Mounia Meslem, ministre de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme, qui a lu, comme à l’accoutumée, le message du chef de l’Etat, mais la ministre de la Poste et des Technologies de l’information et de la communication, Houda Imane Feraoun, et ce, lors d’une cérémonie organisée à l’hôtel El Aurassi et présidée par le Premier ministre, Abdelmalek Sellal.

Présents à cette cérémonie en l’honneur des femmes des membres du gouvernement, du corps diplomatique accrédité en Algérie, des parlementaires, des représentantes de la société civile et des figures de la Révolution algérienne. Dans son message, le chef de l’Etat a invité les instances habilitées à reconsidérer les réserves de l’Algérie sur certains articles de la Convention internationale de lutte contre toutes formes de discrimination à l’égard des femmes, par rapport aux acquis réalisés pour la promotion et la protection des droits de la femme.

« A l’occasion de la 5e Assemblée générale africaine sur le rôle des organes de sécurité pour mettre fin aux violences faites aux femmes et aux filles, qu’abrite l’Algérie, je lance un appel franc et direct aux instances qualifiées pour les inviter à reconsidérer les réserves de l’Algérie concernant certains articles de la Convention internationale de lutte contre toute forme de discrimination à l’égard des femmes», note le chef de l’Etat.

Pour Bouteflika, ces réserves doivent être reconsidérées « par rapport aux acquis que l’Algérie a réalisés pour la promotion et la protection des droits de la femme, et ce, dans le respect de notre référence religieuse et aussi au regard des mutations opérées en Algérie et l’évolution des droits des femmes. L’Algérie a ratifié en 1996, avec des réserves, la Convention relative à l’élimination de toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes (Cedaw) adoptée en 1979 par l’ONU. Ces réserves concernent certains articles de la Convention, notamment ceux liés aux droits de la femme et l’égalité entre les deux sexes, au mariage, à la nationalité et à l’arbitrage international.»

Le premier magistrat du pays s’est dit fier de « la contribution de notre pays au plan d’action exécutif sur la femme, la sécurité et la paix dans le cadre de la Ligue des Etats arabes en collaboration avec l’Organisation des Nations unies». Par ailleurs, le Président a estimé que la femme algérienne est actuellement confrontée à trois défis « majeurs» que sont la protection de générations montantes, la participation au processus de développement économique et la sauvegarde de la sécurité du pays. Sur ce dernier point, Bouteflika invite la femme à s’impliquer dans la sauvegarde de la sécurité de l’Algérie face aux crises qui secouent notre région et des dangers qui la menacent chaque jour davantage.

Il a dans la foulée rendu hommage à l’Armée nationale populaire avant d’ajouter : « Il va sans dire que le peuple avec ses différentes composantes doit prendre conscience de la complexité du moment et redoubler de vigilance pour la défense de la patrie et de sa liberté.» Enfin dans son message, le président de la République n’a pas manqué de revenir sur la révision de la Constitution qui consacre, selon lui, un nouveau saut qualitatif en faveur de la femme en matière d’emploi et d’accès aux postes de responsabilité. « Il s’agit là d’un progrès qu’il convient de traduire dans les faits pour parachever le renouveau de la nation», a-t-il précisé.
Lire la suite

formats

Jijel : ouverture du 3e salon national de la photographie

Publié le 09/03/2016, par dans Non classé.
Jijel : ouverture du 3e salon national de la photographie
JIJEL – Le 3ème salon national de la photographie, organisé à l’occasion de la célébration de la journée internationale de la femme, réunit, mardi à la maison de la culture Omar-Oussedik de Jijel, 36 photographes venus de plusieurs wilayas du pays, a-t-on constaté. Cette édition, dédiée essentiellement à la femme,…

Lire la suite

formats

Diaspora : Hommage à l’entrepreneuse montréalaise d’origine maghrébine (Vidéo)

Publié le 08/03/2016, par dans Non classé.

La fondation Club Avenir organise le samedi 12 mars prochain un hommage aux Montréalaises entrepreneuses d’origine maghrébine.

Maghreb-In est le nom que portera l’événement mis en place pour la première fois par la fondation qui promeut l’excellence au sein de la communauté algérienne au Canada.

 » Cet évènement a pour but de récolter des fonds qui nous permettront d’augmenter nos capacités à encourager et récompenser les membres de la communauté maghrébine. Sans vouloir limiter ce qui a trait à la femme, nous souhaitons que cet évènement présente l’aspect artistique, culturel et entrepreneurial que diverses femmes, d’origine maghrébine, mettent de l’avant à travers leur carrière», expliquent les organisateurs.

Fondée en 2002 par un trio d’universitaires et entrepreneurs (Ahmed Aina, Bachir Halimi et le professeur de HEC Montréal Taieb Hafsi), l’organisme est dirigé depuis quelques mois par Tina Sebti. Elle parle de l’événement.

Lire la suite

formats

Les supporters de l’USMAnnaba menacent de perturber la visite de sellal demain à Annaba

Publié le 08/03/2016, par dans Non classé.

La décision prise hier par la commission de discipline de la Ligue Nationale de Football Amateur de faire perdre les deux équipes CR Village Moussa- USM Annaba à l’issu d’un match violent, non disputé à terme, au stade Colonel Amirouche vendredi dernier a fait réagir violemment les supporters annabis.

Ils sont des milliers à s’être rassemblés, aujourd’hui, devant le siège de la wilaya, menaçant d’empêcher le premier ministre Sellal de se rendre mercredi à Annaba.  » Fakakir, Fakakir… ya el wazir ont scandé les inconditionnels du club local à l’adresse des responsables locaux, a constaté cet après-midi elwatan.com sur place.

Très excités, les supporters de l’Usmannaba exigent les trois points du match aujourd’hui même et sans condition.  » C’est la condition sine qua none pour laisser Sellal effectuer sa visite à Annaba. Le cas échéant, nous perturberons par tous les moyens cette visite car nous nous estimons victimes et la décision de la commission disciplinaire de la FAF est injuste» fulminent-ils.

Selon des indiscrétions, l’agitation a atteint son paroxysme au niveau du siège de la wilaya de Annaba, où le service protocolaire du premier ministre en place, venu pour assurer les préparatifs de cette visite, n’est pas sur de conseiller Sellal à faire ce déplacement risqué ce mercredi. Lire la suite

Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair