formats

Des spécialistes recommandent la transcription en graphie latine

Publié le 15/03/2016, par dans Non classé.

Les participants se sont également entendus sur « la confection de terminologies scientifiques et techniques communes à tous les dialectes amazighs et dans différents domaines dans la perspective d’une évolution convergente».
Le colloque sur l’élaboration de dictionnaires monolingues en tamazight qui s’est déroulé à l’université de Béjaïa sous l’égide du HCA, en collaboration avec le Laboratoire d’enseignement et d’aménagement de tamazight (Laela) de l’université de Tizi Ouzou, a été clôturé, hier après-midi, après trois jours de travaux. A l’issue de cette rencontre internationale qui a réuni des spécialistes algériens et étrangers, une série de recommandations devant servir de prélude à l’élaboration de dictionnaires en tamazight a été dégagée.

Il est prévu en premier lieu « la confection d’un trésor de langue amazighe réunissant tout le vocabulaire au moyen d’enquêtes linguistiques dans tous les parlers amazighs». Ce « trésor» servira de réservoir à la confection de dictionnaires dialectaux, interdialectaux et amazigh commun. Les spécialistes se sont également entendus sur « la confection de terminologies scientifiques et techniques communes à tous les dialectes amazighs et dans différents domaines dans la perspective d’une évolution convergente» ainsi que sur « la confection d’un lexique fondamental destiné à l’usage scolaire suivi d’un glossaire arabe-amazigh pour les apprenants arabophones».

S’agissant de l’aspect méthodologique, il a été décidé que « le travail de lexicographie sera accompagné d’un travail intense d’aménagement linguistique en priorisant pour cette tâche la formation de termes génériques qu’il est indispensable qu’ils soient accessibles au grand public et, à cet effet, favoriser l’emprunt interdialectal et la création lexicale par extension de sens».

Pour aboutir à ces premières résolutions, 35 communications ont été données par des spécialistes algériens et étrangers, ponctuées d’ateliers. Les travaux engagés en vue de traiter des problèmes qui se posent dans l’élaboration de dictionnaires monolingues se sont articulés sur huit axes, à savoir « histoire de la lexicographie», « unité de traitement lexicographique», « classement des entrées», « définition lexicographique», « illustration par l’exemple», « analyse et/ou critique des dictionnaires existants», « les dictionnaires et l’informatisation» et enfin « les projets de réalisation de dictionnaires».

A rappeler que l’élaboration de dictionnaires monolingues s’inscrit dans l’optique de la standardisation puis de la généralisation de tamazight. Il convient de noter que la question de la graphie dans laquelle sera transcrit ce dictionnaire n’a pas figuré ni dans l’ordre du jour du colloque ni dans les recommandations.

Néanmoins, tout prête à conclure à l’adoption de la graphie latine dans la transcription de la langue amazighe. Même si le Haut-Commissariat à l’Amazighité dit « tolérer» la polygraphie, nombre de spécialistes que nous avons questionnés sur le sujet, en marge du colloque, avancent que « la polémique autour de la graphie est un faux débat». Leur argument : « C’est en graphie latine que des travaux sont réalisés depuis près de deux siècles.» Reste maintenant à savoir si la standardisation et le regroupement de tous les parlers amazighs en un seul sont le bon choix. Le sujet ne fait pas l’unanimité entre les partisans de la standardisation séparée des variétés existantes et ceux d’une standardisation globale. Lire la suite

formats

Coup d’envoi du 10ème festival interculturel du conte d’Oran

Publié le 15/03/2016, par dans Non classé.
Coup d'envoi du 10ème festival interculturel du conte d'Oran
ORAN- Le coup d’envoi de la 10ème édition du festival interculturel du conte a été donné lundi en début de soirée au niveau de la bibliothèque régionale Bakhti Benaouda d’Oran. La cérémonie d’ouverture a été marquée par une première prestation de deux conteurs qui ont subjugué le public en narrant…

Lire la suite

formats

Récital de l’association « Dar El Gharnatia » au festival de Monastir

Publié le 14/03/2016, par dans Non classé.
Récital de l'association
TUNIS- L’association de musique andalouse « Dar El Gharnatia de Koléa » prendra part au 4e Festival international de la musique andalouse de Monastir (Tunisie) prévu du 16 au 19 mars, annonce la presse tunisienne. Organisé par l’Association des jeunes de la musique arabe de Monastir (centre-est), le festival verra la participation…

Lire la suite

formats

Vers la création d’une annexe de l’Institut Cervantès à Mostaganem

Publié le 14/03/2016, par dans Non classé.
Vers la création d'une annexe de l'Institut Cervantès à Mostaganem
VALENCE (Espagne) – Le sous-délégué du gouvernement espagnol à Valence, Juan Carlos Valderrama, a annoncé lundi l’ouverture prochaine d’une annexe de l’Institut Cervantès à l’Université de Mostaganem. Au cours d’une cérémonie, organisée au port de Valence, à l’occasion du lancement de la nouvelle ligne maritime entre le port de Mostaganem…

Lire la suite

formats

Bientôt un statut pour la salle de spectacles Ahmed-Bey de Constantine

Publié le 14/03/2016, par dans Non classé.
Bientôt un statut pour la salle de spectacles Ahmed-Bey de Constantine
CONSTANTINE- La grande salle de spectacles Ahmed-Bey de Constantine aura « prochainement » un statut juridique qui permettra de catégoriser l’infrastructure et d’en organiser la gestion, a annoncé lundi à Constantine le ministre de la Culture Azzedine Mihoubi. « Une commission se charge actuellement de préparer le cadre juridique dans lequel évoluera cette…

Lire la suite

formats

Un terroriste éliminé à Gouraya (Tipasa)

Publié le 14/03/2016, par dans Non classé.

Dans la soirée de dimanche à lundi, vers 21h45, les forces de l’ANP, à l’issue de l’exploitation d’une information, ont réussi à éliminer un dangereux terroriste, au niveau des maquis du Sud de l’agglomération rurale d’Oued-Sebt (Gouraya).
Suite à cette opération qui s’est déroulée dans les massifs boisés de la zone de l’Oued Sidi- M’ hand Aklouche et Ghilassène, les éléments de l’armée ont récupéré un lot de munitions, une arme à feu de type Kalachnikov, une grenade, une paire de jumelles et des téléphones portables.

Le criminel a été identifié. Il s’agit du dénommé Mouloud B, alias  » El Moundhir ». Son cadavre a été transféré à la morgue de l’EPH de Gouraya.
Lire la suite

Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair