formats

Ouyahia : «Si la Syrie était tombée, le tour de l’Algérie serait venu »

Publié le 13/01/2017, par dans Non classé.

Ahmed Ouyahia, le patron du RND, a tenu à être plus rassurant dans son discours qu’il a prononcé devant ses élus, lors d’une réunion à huis-clos tenue, vendredi, à la maison de la culture de la ville de Mascara. Les journalistes n’ont pas été invités à cette rencontre.
Selon des sources, Ouyahia a relaté que la crise financière qui secoue le pays suite à la chute du prix du pétrole ne durera pas plus de deux ans ! « Une crise qui s’en va», a-t-il dit. Ouyahia, selon notre source, a appelé ses élus à œuvrer pour alimenter l’espoir chez les populations.

Dans le même contexte, ajoute notre interlocuteur, le SG du RND qui a mis l’accent sur les derniers évènements qui ont secoués certaines localités du pays n’a pas hésité de pointer du doigt la main étranger. « La stabilité du pays est sur la paume d’un démon», a-t-il formulé.

Afin de préserver la sécurité et la stabilité du pays, Ouyahia a appelé les parents « à porter une attention à leur enfants et de les préserver de ceux qui veulent diviser le pays.» En ajoutant : « Si la Syrie était tombée, le tour de notre pays serait venu.»

Le patron du RND, nous dit-on, au cours de son discours a évoqué autres sujets d’actualité comme les mouvements pour l’autonomie de la Kabylie et du M’zab en plus de l’affaire de l’Azawad. « L’Algérie et un pays uni et indivisible», a-t-il déclaré. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Ouyahia : «Si la Syrie était tombée, le tour de l’Algérie serait venu »
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair