formats

Oran: des touches féminines à une exposition collective où se mêle le langage des couleurs

Publié le 05/03/2018, par dans Non classé.
Oran: des touches féminines à une exposition collective où se mêle le langage des couleurs

ORAN – Une exposition collective d’artistes peintres s’est ouverte dimanche au Musée d’art moderne d’Oran (MAMO) sous le slogan « touches féminines où se mêler le langage des couleurs ».

Cette manifestation, à laquelle prennent part 35 femmes peintres des wilayas de l’ouest algérien, est considérée comme le premier regroupement des créations de femmes en art optique au niveau national, selon la coordinatrice de cette exposition organisée par le musée national public « Ahmed Zabana » d’Oran.

Les cimaises du hall du musée sont décorées de 96 toiles de peintres diplômées des écoles des beaux-arts, d’enseignantes des établissements universitaires, de femmes aux foyers et d’autodidactes. A noter la présence d’une pléiade de femmes artistes pionnières d’arts plastiques à Oran, a indiqué l’artiste Faiza Tahraoui.

Des créations d’étudiantes universitaires qui n’ont pas eu l’occasion auparavant de présenter leurs œuvres sont présentes, mettant en relief un attachement au dessin et des talents artistiques, selon la coordinatrice.

La plupart des œuvres des participantes expriment des touches artistiques qui diffèrent d’une artiste à une autre, des ambitions et des espoirs de promouvoir l’art pictural algérien et de véhiculer les sentiments spontanément, selon les organisateurs.

Les tableaux des participantes dont les styles artistiques inspirées de l’impressionnisme, l’abstrait, le surréalisme, la calligraphie arabe, la miniature et la sculpture traitent de plusieurs sujets sociaux décrivant des traditions et coutumes de la société, des vieux quartiers, exprimant des causes humanitaires, la souffrance des peuples et la solidarité avec la question palestinienne, indique-t-on.

Les œuvres exposées mettent en exergue le savoir-faire en couleurs qui attirent les regards des visiteurs avec l’utilisation de techniques modernes dont l’adoption du tissu dans les modèles dessinés dans un cadre de peinture qui résume les détails de la vie quotidienne des personnes.

L’exposition, qui se poursuit jusqu’au 2 avril prochain, constitue un espace d’échange entre les artistes jeunes et anciennes qui exposent à cette occasion leurs expériences artistiques, a souligné la directrice du musée « Ahmed Zabana », Bouchra Salhi, qui a fait savoir que cette manifestation est la première initiative abritée par le MAMO depuis son inauguration l’année dernière.

A cette occasion, les artistes Leila Farhat Keskoussa Malika, Benabbou Fatima, Seghir Melouka, Aouf Moulekhlafa qui sont des pionnières d’arts plastiques d’Oran ont été honorées en reconnaissance à leurs contributions continue pour promouvoir l’art algérien plastique et animer la scène culturelle à travers leur participation à des expositions tenues de temps à autre à Oran.

Une visite à cette exposition sera organisée en faveur des élèves des écoles et des ateliers de calligraphie et dessins et deux conférences sont programmées sur les thèmes « lecture artistique du peintre feu Mohamed Khedda » et « étudiants de l’école des beaux-arts d’Oran durant les années70 ».

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Oran: des touches féminines à une exposition collective où se mêle le langage des couleurs
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair