formats

On vous le dit

Publié le 14/12/2015, par dans Non classé.

– Quand Algérie Poste s’emmêle les drapeaux…

La série de timbres émise la semaine passée à l’occasion de la Journée arabe de la famille a connu des erreurs monumentales. A commencer par l’omission de la Somalie et des Comores, membres de la Ligue arabe et le Soudan qui n’existe plus dans la forme montrée. Le Sud-Soudan est indépendant depuis juillet 2011 et n’appartient pas à la Ligue arabe.

Certains pays arabes sont également omis, comme la Somalie, Djibouti et aussi la Libye…. Même si la Libye et la Somalie sont des états connaissant de graves problèmes, rien ne justifie qu’on les « oublie. Il y a confusion entre pays arabes membres de la Ligue arabe et pays musulmans.

La Turquie, l’Afghanistan et le Pakistan n’ont rien à faire sur le timbre, vu qu’ils ne sont pas des pays arabes mais des pays musulmans. D’autres erreurs ont été relevées dans cette émission du 7 décembre qui boucle le programme philatélique de l’année 2015. Les philatélistes algériens, du moins ce qu’il en reste, regrettent de ne pas voir de timbre algérien qui colle plus à l’actualité.

– Salon des équipements hôteliers en janvier

Sous le patronage du ministre de l’Aménagement du territoire, du Tourisme et de l’Artisanat, l’esplanade de l’hôtel Hilton d’Alger accueillera, du 11 au 14 janvier 2016, la 10e édition du Salon International des équipements et services pour l’hôtellerie, la restauration et les collectivités (SIEL) organisée par ExpoEd. Le Salon réunira les spécialistes des métiers de l’hôtellerie.

Les représentants de plus de 250 marques, nationales et internationales, répartis sur 70 stands tenteront de répondre aux attentes de professionnels impliqués dans l’augmentation et l’amélioration des services et structures au service de l’évolution qualitative et quantitative de l’offre touristique algérienne. L’un des objectifs de cette édition du SIEL est de contribuer à mettre en exergue l’artisanat national pour l’aménagement et la décoration des établissements hôteliers et autres structures relevant du tourisme.

– Moussa Touati et « la tutelle d’outre-mer»

A l’occasion du 55e anniversaire du 11 Décembre, le Front national algérien (FNA) a rassemblé ses cadres de la wilaya de Blida au club hippique pour commémorer cet événement tragique. M. Touati, le président du FNA, dans son allocution d’ouverture, s’est montré critique au sujet de ce qui se passe au sommet du pouvoir et à l’égard de la gestion politique et économique du pays : « Il y a des confrontations au sommet de l’Etat et ceux qui ont mis l’Algérie dans cet état de crise doivent quitter le pouvoir sans commettre de dégâts. Nous allons traverser une période difficile et peut-être tragique, et à cet effet, je vous conseille d’éviter la dérive et de ne plus faire souffrir le peuple. L’Algérie appartient aux Algériens, nous ne voulons pas d’une tutelle d’outre-mer…»

– Les 20 ans de l’ALC

L’école spécialisée Algerian Learning Center (ALC) a célébré ses 20 ans au service des étudiants, entreprises et institutions publiques et privées. Elle est pionnière dans l’enseignement des langues et particulièrement l’anglais, dont elle a commencé l’enseignement et la diffusion pendant les pires années de la vie de l’Algérie indépendante, en se dressant comme un lieu de rayonnement du savoir et d’ouverture sur les autres cultures.

A l’issue de leur formation en langues, les apprenants bénéficient d’une certification internationale reconnue dans 150 pays, en l’occurrence le TOEIC (Test of English for International Communication) destiné au monde professionnel pour la langue anglaise et le TFI (Test de français international) exigé par les employeurs et les universités francophones, canadiennes notamment.

– Retard dans la réception des 424 logements de la cité Boudjemaâ Temime

Des citoyens interpellent les pouvoirs publics pour la délivrance, sans jeu de mots, de leur logement, et ce, depuis 15 ans. Ce sont ceux de la cité des 424 Logements Boudjemaâ Temime (en face de la mosquée El Ansari), à Draria. Alors qu’il ont payé 280 millions de centimes et reçu leur acte provisoire. Désemparés, ils ont demandé audience au wali d’Alger dont ils attendent une réponse jusqu’à aujourd’hui. Ils n’arrivent pas à comprendre pourquoi ce long retard que rien ne justifie. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé On vous le dit
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair