formats

On vous le dit

Publié le 13/12/2015, par dans Non classé.

Les camionneurs en colère à Médéa

Le nouveau wali de Médéa a pris récemment des mesures restrictives réglementant la circulation des poids lourds de plus de 2,5 t. Leur accès en ville est interdit durant la journée de 7h à 19h. Cette mesure a provoqué récemment la colère des camionneurs, qui ont organisé des sit-in devant le siège de la wilaya et également fermé la RN1, avant d’être dispersés par les forces de l’ordre.

Un local transformé en lieu de débauche à Tizi Ouzou

Dans le cadre de la lutte contre les lieux de débauche et de prostitution et le commerce illicite de boissons alcoolisées, les forces de police de la brigade de recherche et d’investigation de la sûreté de wilaya ont effectué, dans la nuit du 7 décembre, une opération visant un local transformé en lieu de débauche, abritant également un débit de boissons alcoolisées illicite, improvisé à la zone industrielle de Tala Athmane. C’est ce qu’a annoncé la cellule de communication de la police dans un communiqué transmis hier à notre rédaction. Selon la même source, il a été procédé sur les lieux à l’interpellation de 14 personnes, dont 8 femmes, et à la saisie d’une grande quantité de boissons alcoolisées. Présentés au parquet de Tizi Ouzou le 10 décembre, cinq femmes et trois hommes, dont le gérant, ont été mis en détention préventive, les autres sont cités à comparaître.

Un braquage rapide et discret

Un homme a réussi à se faire remettre un million d’euros de bijoux, sans violence, avant-hier, selon des informations d’Europe 1. Le malfaiteur a réussi à prendre la fuite. L’insolite dans l’histoire est que la boutique se situe rue du Faubourg Saint-Honoré, à 40 m à peine de la grille d’entrée du palais de l’Elysée, dans un quartier quadrillé par les forces de l’ordre ! Et encore plus surprenant, le voleur est reparti à pied, comme il était venu. A l’extérieur, les nombreux policiers qui sécurisent ce secteur ultra-sensible n’ont aucun moyen de savoir qu’une attaque à main armée vient d’être commise. Une patrouille arrive rapidement sur place, mais le braqueur a déjà disparu. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé On vous le dit
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair