formats

On vous le dit

Publié le 12/12/2015, par dans Non classé.

– Démantèlement d’un réseau de trafiquants de cocaïne à Jijel

Deux individus, D. M. et B. B., pris en flagrant délit de trafic de drogue dure, ont été arrêtés cette semaine dans la localité de Bazoul, à 15 km à l’est de Jijel. Cette opération a été rendue possible grâce aux informations parvenues aux services de la Gendarmerie nationale, faisant état de deux personnes se déplaçant sur une moto et s’adonnant au trafic de cocaïne. Très vite un plan impliquant l’ensemble des unités du groupement territorial de la gendarmerie de Jijel a été mis en place.

Opposant une vive résistance aux gendarmes, les mis en cause ont fini par être maîtrisés. Leur fouille a permis de découvrir un kilogramme d’une poudre blanche que les analyses effectuées à l’Institut national de criminologie de Bouchaoui, à Alger, ont identifié comme étant de la cocaïne. La poursuite des investigations a permis d’arrêter trois autres individus impliqués dans la vente de cette drogue à travers le territoire de la wilaya. Présentés devant le parquet de Taher, tous les membres de ce réseau ont été écroués.

– Un mari étrangle sa femme enceinte à Chlef

La population de la commune rurale d’Abou El Hassen, au nord-ouest de Chlef, est sous le choc après le crime crapuleux commis, jeudi à 5h, dans un domicile familial au centre-ville. En effet, un mari a étranglé froidement son épouse enceinte de huit mois, a-t-on appris auprès du service de communication de la sûreté de wilaya.

La victime, âgée de 27 ans et mère d’une fillette, est morte par suffocation et a été transportée à la morgue de l’hôpital de Ténès pour autopsie. Quant à l’auteur du crime, il a été immédiatement arrêté par les éléments de la police de la sûreté urbaine d’Abou El Hassen, où il a été entendu par les enquêteurs avant d’être présenté au procureur de la République du tribunal de Ténès. Selon la même source, l’assassin présumé souffrirait de troubles mentaux.

– Tamanrasset : 294 Nigériens rapatriés

Hier matin, 294 ressortissants nigériens, en situation irrégulière en Algérie, ont quitté le centre d’accueil de Tamanrasset, dans le cadre de leur rapatriement vers leur pays d’origine. Ces Nigériens étaient arrivés mercredi à Tamanrasset, en provenance d’Alger, a indiqué le président du comité du Croissant-Rouge algérien (CRA) de Tamanrasset, en précisant qu’ils ont été acheminés à bord de huit bus accompagnés de quatre camions pour le transport de leurs affaires.

L’opération a été encadrée par le CRA qui, en coordination avec divers secteurs partenaires, a mobilisé les moyens matériels nécessaires pour assurer leur acheminement et leur prise en charge au centre d’accueil et leur rapatriement dans de bonnes conditions au terme de l’accomplissement des procédures administratives liées à leur voyage par les services consulaires de leur pays, a souligné Moulay Cheikh.

Un autre groupe de 226 Nigériens en situation irrégulière, ramenés de la wilaya de Ouargla, a été rapatrié il y a trois jours via la ville frontalière d’In Guezzam (Tamanrasset), en attendant l’arrivée d’un troisième groupe en provenance de Sétif, dans les tout prochains jours, selon la même source.

– Effondrement d’un château d’eau à Khenchela

Un château d’eau, d’une capacité de 5000 m3, situé au mont Ras Serdoun, construit dans les années 1980, s’est effondré hier vers 10h30. Heureusement, l’incident n’a fait aucune victime, mais de nombreux citoyens, présents dans les environs, ont eu très peur. Des maisons et certaines administrations situées à proximité de l’ouvrage ont été inondées. Un mur de 10 m de long situé près du siège de la wilaya s’est également effondré sous la force de l’eau, mais sans faire de dégâts.

L’effondrement du château d’eau a provoqué une coulée de boue qui a ravagé le centre-ville de Khenchela. Le système d’évacuation et de drainage a montré ses limites : l’ensemble des avaloirs a été bouché par la boue et les détritus charriés par les eaux qui ont atteint le haut des trottoirs. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé On vous le dit
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair