formats

On vous le dit

Publié le 22/05/2018, par dans Non classé.

Suicide d’un jeune médecin psychiatre à Ghardaïa

La nouvelle est tombée tel un couperet et il a fallu plusieurs heures et des appels téléphoniques vers des sources sécuritaires et hospitalières, pour confirmer l’horrible information qui s’est, malheureusement, révélée, fondée. Médecin psychiatre de formation, originaire du nord du pays, il n’avait que 42 ans et était marié et père de deux enfants. Selon les informations en notre possession, il a été retrouvé au petit matin, par un membre de sa famille, pendu au bout d’une corde dans une chambre de son logement à Oued Nechou, à 10 km à au nord de Ghardaïa. Sa dépouille a été évacuée vers la morgue de l’hôpital Dr Brahim Tirichine de Sidi Abbaz, à Ghardaïa, pour l’autopsie d’usage, alors que la gendarmerie de Oued Nechou a ouvert une enquête pour déterminer les causes et circonstances exactes de cette dramatique affaire. Le corps médical de la wilaya de Ghardaïa, bouleversé par ce drame qui frappe un de ses membres, vient en une semaine de perdre deux des siens, après le décès, la semaine passée, d’un médecin de la polyclinique de Berriane, qui a rendu son dernier souffle après une hospitalisation d’une semaine après, selon des sources médicales, une grave embolie pulmonaire.

Saisie de fennecs destinés à la contrebande

Huit fennecs destinés à la contrebande ont été saisis par les éléments du Groupement de garde-frontières (GGF) de Bab El Assa (80 km de Tlemcen) et remis à la Conservation des forêts de la wilaya, a révélé hier le chargé de la communication de la Conservation. Cette espèce d’animaux protégés, connus communément sous l’appellation de « renards du désert», ont été découverts, vendredi dernier, à l’intérieur d’une caisse sur le tracé frontalier, en provenance du Maroc, a affirmé Mohamed Lachgueur. Les huit fennecs ont été transférés au centre cynégétique de Tlemcen pour leur prise en charge, a-t-on indiqué, ajoutant que leur état de santé est qualifié de « bon» suite à un contrôle vétérinaire.

Sept plongeurs arrêtés pour « pêche illicite de corail» à El Kala

Sept plongeurs qui s’adonnaient à la pêche illicite de corail ont été arrêtés dimanche à El-Kala par des garde-côtes qui ont saisi des équipements et des moyens de plongée sous-marine, indique un communiqué du ministère de la Défense nationale (MDN). « Dans le cadre de la lutte contre la contrebande et la criminalité organisée, des garde-côtes ont arrêté, le 20 mai 2018 à El-Kala (5e Région militaire) sept plongeurs sans autorisation et ont saisi des équipements de pêche illicite de corail et des moyens de plongée sous-marine, tandis que des éléments de la Gendarmerie nationale ont saisi à Khenchela (5e RM), trois fusils de chasse et une quantité de munitions (1 000 cartouches)», précise-t-on de même source. Par ailleurs, des garde-côtes « ont déjoué à Aïn Témouchent (2e RM) une tentative d’émigration clandestine de quarante-trois (43) individus à bord d’embarcations de construction artisanale», alors que « vingt-et-un migrants clandestins de différentes nationalités ont été interceptés à Ouargla et Tlemcen».
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé On vous le dit
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair