formats

On vous le dit

Publié le 21/05/2018, par dans Non classé.

Sept femmes dans l’exécutif de la wilaya à Chlef

Qu’en est-il de l’accès de la femme aux postes de responsabilité à Chlef ? Il faut reconnaître que des progrès ont été enregistrés depuis un certain temps, plus particulièrement dans l’administration, où une femme a succédé à une autre femme à la tête du secrétariat général de la wilaya et six autres dirigent des directions de l’exécutif -et non des moindres- et de daïra éloignées, totalisant quatre communes. C’est justement le cas des directions du logement, de l’énergie et des mines, de la culture et de l’environnement, ainsi que les daïras de Aïn Merane et de Taougrit, dans le mont du Dahra, au nord-ouest de la wilaya. Depuis un certain temps, l’administration centrale semble privilégier cette option en nommant de plus en plus de femmes dans l’exécutif de la wilaya. Toutefois, si elles n’ont pas rencontré, apparemment, de problèmes d’adaptation et d’intégration dans cette wilaya, elles doivent en revanche consentir des efforts supplémentaires pour être à la hauteur des attentes de la population et de la confiance placée en elles par leurs départements respectifs.

Agrément de trois pêcheurs pour lancer des activités à Oran

La commission régionale des activités de transport et de plaisance maritimes d’Oran a agréé trois pêcheurs pour se lancer dans des activités de pescatourisme, a annoncé hier le directeur local du transport et membre de cette commission. « Il s’agit d’une activité de loisirs qui conjugue tourisme et pêche», a expliqué Mokhtar Rezzoug, ajoutant que le principe consiste à « embarquer des touristes à bord de bateaux de pêche pour leur faire découvrir les métiers de la pêche et l’environnement marin». L’autorisation de cette nouvelle activité a été décrétée à la fin de l’année 2016. Les candidats, qui doivent répondre à certains critères, notamment la possession d’un navire d’une longueur supérieure ou égale à 6 mètres, commencent à se manifester, a indiqué la même source.

Le CRA appelle à l’élaboration d’un fichier national des familles démunies

Le Croissant-Rouge algérien (CRA) a appelé, par la voix de sa présidente, Saïda Benhabylès, à l’élaboration d’un fichier national des familles démunies en Algérie. Indiquant avoir recensé « 350 000 familles démunies à travers le pays, suite à un travail mené au niveau local», Mme Benhabylès a insisté, dans une déclaration à l’APS, sur la nécessité d’établir un fichier sur cette catégorie sociale pour une meilleure prise en charge des personnes nécessiteuses. Concernant le programme du CRA pour le mois de Ramadhan, elle a expliqué que les activités de solidarité « dépendront de l’apport des donateurs, ce qui déterminera le nombre de familles qui peuvent bénéficier de ces aides», étant donné que le CRA ne bénéficie pas de subvention de l’Etat, a-t-elle précisé. Mme Benhabylès a exprimé son souhait de voir le nombre de bénéficiaires dépasser celui de l’année dernière, qui était à hauteur de 100 000 familles. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé On vous le dit
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair