formats

On vous le dit

Publié le 15/05/2018, par dans Non classé.

Un chalutier avec 7 marins coule au large d’El Kala

A l’heure où nous mettions sous presse (dimanche 15h), les secours et les parents des marins-pêcheurs du chalutier Mohamed Kenzi, immatriculé à Annaba, tentaient de les joindre par téléphone pour s’enquérir de leur état. La Marine nationale a lancé des recherches, mais on ne sait pas avec certitude s’il y a ou non des victimes. Des sources officielles – qui se veulent circonspectes – nous ont cependant indiqué qu’il y a pour l’heure 3 survivants et 4 disparus qui font l’objet de recherches par la Marine nationale. Selon toute vraisemblance, le bateau aurait été surpris par les vents très forts qui se sont subitement levés à la mi-journée. Le chalutier Mohamed Kenzi, autrefois baptisé Bougarouni, est un rescapé de la flotte des années 1980 de l’Entreprise nationale des pêches d’El Kala. Il appartient à l’armateur Zemouri.

Un mort et sept blessés graves dans un accident d’un microbus à Reggane

Un grave accident de la circulation est survenu, dimanche, très tôt, vers 4h, sur la RN6, faisant un mort sur le coup et 7 blessés, qui se trouvent dans un état critique. Selon le communiqué de la Gendarmerie nationale, les faits se sont produits, sur la RN6, à une vingtaine de kilomètres de la ville de Reggane vers le Nord. Le véhicule impliqué est un microbus qui roulait à grande vitesse en direction d’Adrar. Cependant, le chauffeur aurait perdu le contrôle de son véhicule à l’instant où il entamait un virage dangereux. Une manœuvre maladroite qui a entraîné ce transport en commun à faire deux tonneaux avant de se retrouver sur ses roues. Les victimes ont été rapidement transférées vers les urgences médicales de l’hôpital de Reggane, tandis que la dépouille mortelle a été déposée à la morgue. On notera qu’il s’agit du troisième drame qui s’est produit sur la RN6, dans la wilaya d’Adrar, en moins d’un mois, dont le bilan s’élève à 7 morts et 10 blessés.

Malaise à la faculté des sciences exactes et de l’informatique de Chlef

Par le biais de leur organisation, l’ONEA, des étudiants de la faculté des sciences exactes et de l’informatique de l’université Hassiba Benbouali de Chlef soulèvent un certain nombre de problèmes purement pédagogiques. Ils font état notamment des erreurs de moyenne concernant les étudiants en master chimie, de l’absence d’une salle internet, du manque de salles de travaux pratiques de laboratoire, en plus de préoccupations relatives à la formation de certains enseignants. Ils affirment, cependant, que toutes leurs doléances adressées aux responsables de la faculté en question sur ces problèmes sont restée sans sans solution à ce jour, et d’interpeller, encore une fois, ces derniers pour une prise en charge urgente et efficace de leurs revendications. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé On vous le dit
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair