formats

On vous le dit

Publié le 22/04/2018, par dans Non classé.

Le voleur de l’argent de la zakat arrêté à Chlef

Le voleur de l’argent de la zakat à la mosquée de Carméla, au centre de Chlef, a été identifié et arrêté par la police de la 5e sûreté urbaine de la ville, annonce un communiqué de la cellule de communication de la sûreté de wilaya. Les investigations menées par les enquêteurs, appuyés par la police scientifique, ont également permis l’arrestation de son complice, âgé aussi de 21 ans,ajoute la même source. L’opération s’est soldée par la récupération de la somme volée, avant la présentation des mis en cause devant le procureur de la République du tribunal de Chlef.

La noyade d’un enfant de 11 ans élucidée par la police à Chlef

La noyade, récemment, d’un enfant de 11 ans dans le bassin du nouveau parc de loisirs de Chlef (non encore ouvert au public) a été élucidée par les enquêteurs de la police judiciaire de Chlef. La victime, apprend-on, a été poussée dans l’eau par deux de ses camarades pour des raisons inconnues. Ces derniers, également des mineurs, ont été aussitôt identifiés et arrêtés et seront présentés incessamment devant la juridiction compétente, précise encore notre source. Il faut signaler que le parc de loisirs en question vient d’être concédé par l’APC à un opérateur local pour son exploitation dès ce mois de Ramadhan.

Le deuxième P/APC de Boufarik n’est plus

El Hadj Mohamed Rait, deuxième P/APC de Boufarik après 1962, est décédé jeudi à l’âge de 80 ans. Ancien retraité des ex-PTT, il avait présidé l’Assemblée populaire de cette commune de 1974 à 1979. Lors de son enterrement (le jour même) au cimetière Sidi Benamar, de Hallouiya, localité située à 4 km au sud de la ville de Boufarik, une grande foule est venue rendre un dernier hommage à celui qui a pris les rênes de la mairie de Boufarik à l’âge de 38 ans. « C’était une personne humble, très modeste de son vivant, il nous a quittés subitement. Allah yerhmou», témoigne un de ses anciens amis.

Radio Blida, l’humiliation !

Censée offrir un service public à ses auditeurs, Radio Blida continue de privilégier l’officiel au détriment du réel, l’autorité au détriment du simple citoyen. Mais la grande « bavure» a été commise lors du crash de l’avion militaire à Boufarik. Aucun programme spécial pour informer, à temps, les auditeurs et soutenir les familles des victimes. Pas d’ouverture de l’antenne pour donner la voix au peuple peiné par une tragédie sans précédent. Pas de psychologue sur les ondes pour remonter le moral aux auditeurs, pas d’intervention de techniciens pour expliquer le phénomène du crash les jours ayant suivi l’accident… Bref, au moment où des familles pleuraient leurs morts, où le peuple algérien était sous le choc, Radio Blida s’amusait à diffuser de la musique et du divertissement à longueur de journée ! Question : pourquoi les journalistes des médias publics sont-ils vite sanctionnés s’ils osent critiquer un officiel et dire la vérité alors que ces mêmes médias se « permettent » d’humilier tout un peuple !?

Un mort et trois blessés dans un accident à Skikda

Une personne a trouvé la mort et 3 autres ont été blessées dans un accident de la circulation survenu hier matin sur l’autoroute Est-Ouest dans la région de Aïn Cherchar, wilaya de Skikda, ont indiqué les services de la Protection civile. L’accident s’est produit suite au dérapage puis au renversement d’une voiture touristique, causant la mort sur le coup d’un jeune de 28 ans et blessant trois autres âgés entre 22 et 31 ans, tous originaires de la wilaya d’Oum El Bouaghi, selon la même source. Les victimes ont été évacuées vers l’hôpital de la ville de Azzaba et une enquête a été ouverte par les services compétents pour déterminer les circonstances de l’accident. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé On vous le dit
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair