formats

On vous le dit

Publié le 12/02/2018, par dans Non classé.

Des flocons de neige dans la région de Ghardaïa

Des flocons de neige, en même temps qu’une fine pluie, sont tombés hier au petit matin sur la région de Ghardaïa, a-t-on constaté. Ce phénomène climatique rarissime, accompagné par une baisse de température, a offert aux nombreuses personnes qui s’apprêtaient à accomplir la prière du matin un spectacle magnifique à immortaliser. Cette très fine couche de neige, qui a touché des zones de la vallée du M’zab (Bounoura, Ghardaïa et Daya Ben-Dahoua), Berriane et l’entrée de Metlili, a fondu après l’apparition des premiers rayons du soleil. Selon les services de la météorologie de Ghardaïa, ces flocons de neige n’ont tenu que quelques minutes avant de fondre au lever du soleil. Cette situation a touché l’ensemble du nord du pays et le nord du Sahara, ont-ils fait savoir.

L’hôtel Ritz-Carlton de Riyad a rouvert ses portes

L’hôtel Ritz-Carlton de Riyad a rouvert ses portes, hier, après avoir servi pendant trois mois de « prison dorée» pour des dizaines de princes, de personnalités politiques et d’hommes d’affaires saoudiens au centre d’une purge anticorruption sans précédent. L’établissement de luxe était fermé à la clientèle depuis le lancement, le 4 novembre, d’une campagne anticorruption sous l’impulsion du jeune prince héritier Mohammed ben Salmane. Une source au sein de l’établissement a assuré qu’il n’y avait plus aucun détenu dans les locaux. De nombreuses personnalités, parmi les quelque 381 suspects faisant l’objet d’enquêtes, ont été détenues au Ritz-Carlton, qui a ainsi vu sa célébrité monter en flèche. Parmi les ministres, ex-ministres, princes et hommes d’affaires y ayant séjourné, figure Al-Walid ben Talal, cousin du prince héritier, qui a été libéré le 27 janvier, après avoir conclu un « arrangement» avec les autorités, dont la teneur n’a pas été divulguée. Il fait partie des plus grandes fortunes mondiales. Selon le procureur général d’Arabie saoudite, Saoud Al Mojeb, les accords conclus avec certains suspects vont permettre aux autorités de récupérer plus de 400 milliards de riyals (environ 87 milliards d’euros), remboursés sous forme d’avoirs immobiliers, commerciaux, en titres et en espèces.

Salon de la prévention et de la sécurité routières

Le Centre national de la prévention et la sécurité routières (CNPSR), organise, du 13 au 15 février 2018, à la Safex, Pins Maritimes, Alger, le 1er Salon international de la sécurité et de la prévention routières, « Route et Sécurité Expo». Placé sous le parrainage du ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire, cet événement constitue le point de rencontre de tous les acteurs intervenant dans la prévention et la sécurité routières.
La facture de l’insécurité routière en Algérie est très lourde : elle se solde annuellement par une moyenne de 4000 morts, des dizaines de milliers de blessés, dont la majorité aura besoin d’une prise en charge à vie, ainsi que des pertes économiques se chiffrant à près de 100 milliards de dinars.
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé On vous le dit
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair