formats

On vous le dit

Publié le 03/02/2018, par dans Non classé.

– Le chef d’un groupe armé centrafricain élu au comité exécutif de la CAF

Patrice Edouard Ngaissona, chef de la « coordination antibalaka», un groupe armé centrafricain, a été élu, hier, au comité exécutif de la Confédération africaine de football (CAF) après un vote de l’assemblée générale réunie à Casablanca. « Le Maroc est une terre bénie pour moi aujourd’hui», a déclaré M. Ngaissona après le vote de l’assemblée générale de la CAF, organe où il siège en tant que président de la Fédération centrafricaine de football.

Tout sourire, M. Ngaissona s’est levé après l’affichage des résultats du vote secret et a serré quelques mains autour de lui. Les milices antibalaka (antimachettes) ont été parties prenantes de la crise sans précédent qui avait secoué la Centrafrique entre 2013 et 2015 et ont été accusées de graves exactions. Patrice Edouard Ngaissona n’avait pas pu participer à la présidentielle de 2015 dans son pays du fait des soupçons sur son rôle durant cette période.

– La perpétuité à l’encontre des accusés dans l’affaire du kidnapping d’un bébé

Le tribunal criminel près la cour de Constantine a prononcé jeudi la réclusion à perpétuité à l’encontre des accusés, S. N., M. K. et M. B. dans l’affaire du kidnapping qui remonte à 2014 du nourrisson Laïth Mahfoud Kaoua, au service néonatal de la maternité du Centre hospitalo-universitaire, CHU-Benbadis. La même instance a prononcé l’acquittement pour les deux sages-femmes, A. L. et N. S., exerçant au service de maternité du même établissement de santé.

Selon l’arrêt de renvoi, S. N., l’époux de Z. B., chez qui le bébé enlevé a été retrouvé à Tamalous, dans la wilaya de Skikda, est poursuivi pour « association de malfaiteurs», « kidnapping d’un mineur», « faux et usage de faux», « octroi d’avantages» et « port d’arme blanche prohibée». Les accusés, M. K. et M. B., étaient poursuivis pour, entre autres, « association de malfaiteurs», « enlèvement d’un mineur» et « faux et usage de faux».

– Vahana, le véhicule volant autonome, a effectué son premier vol

Vahana, le véhicule volant autonome à décollage vertical de A3, le pôle d’innovation d’Airbus basé dans la Silicon Valley, a effectué son premier vol mercredi, dans l’Oregon, aux Etats-Unis, a annoncé, hier, l’avionneur. « Aujourd’hui, nous célébrons un grand accomplissement dans l’innovation aéronautique», s’est félicité Zach Lovering, le responsable du projet Vahana au sein de A3 (lire A cube).

« En moins de deux ans, Vahana a porté un concept dessiné sur une nappe à un aéronoef à échelle réelle, piloté de façon autonome qui a effectué son premier vol», a-t-il ajouté. Le vol a duré 53 secondes à Pendleton UAS Range, un site dédié aux études sur les drones situé sur la côte ouest des Etats-Unis.

L’aéronef s’est élevé à 5 mètres, puis s’est posé en toute sécurité, a indiqué Airbus. « Le premier vol était entièrement piloté de façon autonome et le véhicule a effectué un second vol le jour suivant», a précisé l’avionneur. D’autres vols de tests doivent à présent être effectués, afin de démontrer les capacités de déplacement et de rotation.

– Cinq morts dans la collision de deux hélicoptères en France

Au moins cinq personnes ont été tuées lorsque deux hélicoptères de l’armée française se sont écrasés hier après s’être percutés près du lac de Carcès, dans le sud-est de la France, faisant au moins cinq morts, ont rapporté, hier, des médias, citant une source proche de l’enquête. « Les hélicoptères se sont percutés, il y avait trois personnes dans l’un et deux dans l’autre, tous sont morts», a indiqué la compagnie de gendarmerie de Brignoles.

Vers 09h00 GMT, tous les corps n’avaient pas été retrouvés, l’un d’entre eux étant encore coincé sous la carlingue d’un appareil. Les hélicoptères militaires impliqués dans l’accident sont deux appareils de l’Ecole de l’aviation légère de l’armée de terre (EALAT) du Cannet-des-Maures, à 40 km de Saint-Tropez, a précisé la préfecture du département du Var dans un communiqué. Deux hélicoptères de secours et un hélicoptère de gendarmerie ont été déployés sur place. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé On vous le dit
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair