formats

On vous le dit

Publié le 30/01/2018, par dans Non classé.

– Hausse d’audience pour les radios régionales

Les programmes des stations régionales sur le web ont enregistré 103 344 000 écoutes durant l’année 2017, selon le site de la Radio algérienne. La station de Sétif arrive en tête avec plus de 6 772 000 écoutes, suivie de celles de Annaba et de Tizi Ouzou. Au total, la Radio algérienne, toutes chaînes confondues, au nombre de 56, qu’elles soient nationales, thématiques ou régionales, a eu une audience de plus de 284 millions d’auditeurs durant la période indiquée, soit une progression de 52% en une année, est-il précisé de même source.

Le classement des différentes chaînes nationales et thématiques sur le critère du nombre d’écoutes durant l’année écoulée s’établissait comme suit : Radio El Bahdja (53 311 182), Jil FM (34 603 194), la Chaîne 1 (30 407 904), la Chaîne 3 ( 21 443 648), Radio Coran (16 145 375), la Chaîne 2 (15 579 474), Radio Culture (84 677).

– Tamazight interdite dans un forum sur la citoyenneté à Boumerdès

Plusieurs participants au forum, organisé avant-hier par les autorités à Boumerdès, sur la citoyenneté et la promotion de la société civile ont dénoncé l’interdiction de parler en tamazight lors des débats. Certains, qui avaient demandé à participer aux activités, comme le poète Belaïd, se sont vu refuser par les organisateurs d’intervenir en tamazight, sous prétexte qu’il « ne serait pas compris». C’est ce que nous a confirmé le représentant d’une association culturelle de la commune d’Ammal.

De même, d’autres participants assurent qu’il y avait dans la salle, outre les représentants de la wilaya de Boumerdès, ceux d’autres wilayas, à l’exemple des Touareg et des Chaouis. Pour rappel, ce forum, le 10e du genre à travers le territoire national, devait discuter des moyens de « préservation de l’unité nationale».

– Deux morts asphyxiés par le monoxyde de carbone

Deux personnes de nationalités africaines ont trouvé la mort dans la nuit de dimanche à lundi à Oran, asphyxiées par le monoxyde de carbone, selon les services de la Protection civile. Les deux victimes (un jeune de 24 ans et une jeune femme de 26 ans) ont été retrouvées mortes dans une maison au quartier dit « Coca».

Leurs corps ont été transférés par les agents de la Protection civile vers la morgue du CHU d’Oran. Par ailleurs, une collision à Oran entre un bus de transport de voyageurs et un véhicule utilitaire a fait deux blessés qui ont été acheminés vers les urgences médico-chirurgicales (UMC) du CHUO.

– Un douanier en grève de la faim au port de Annaba

Un jeune douanier, relevant de la brigade mobile de contrôle au port de Annaba, a entamé avant-hier une grève de la faim illimitée après avoir été suspendu par sa hiérarchie à la demande de son directeur régional, Belkheir Hamel. La commission disciplinaire décidera de son sort le 7 février prochain. Réda Bouchouicha, au lieu d’être primé pour avoir empêché un immense trafic de conteneurs dont un était bourré de baskets contrefaites, a été suspendu.

Cet agent ne savait pas qu’il allait même perdre son poste lorsque le 22 août 2017, alors qu’il était en mission de reconnaissance à l’intérieur du port, il a repéré 4 chauffeurs en flagrant délit de desceller des containers à bord de camions. C’est ainsi qu’il a décidé de leur confisquer les documents des porte-conteneurs et de transit.

Une heure plus tard, le chef de la brigade s’est présenté avec le directeur régional par intérim sommant les agents de libérer ces conteneurs et restituer les documents des véhicules. Malgré les intimidations et la pression de la direction régionale, le douanier n’a pas lâché prise et a réussi à obtenir une autorisation de fouille de l’inspection divisionnaire de wilaya.

Ce qui a permis de découvrir plus de 20 000 paires de baskets contrefaites, importées de Chine, actuellement saisies au port et dont l’importateur a été fortement pénalisé. Mais l’agent réfractaire à l’ordre établi a payé son exploit cash puisqu’il a été muté le lendemain pour occuper le poste de gardien au niveau de l’entrée principale de la subdivision avant d’être suspendu. Du côté de la direction régionale, on affirme que « cet agent est connu pour son caractère difficile avec ses responsables et l’administration».

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé On vous le dit
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair