formats

On vous le dit

Publié le 06/01/2018, par dans Non classé.

Un marin algérien décédé à bord du cargo Gouraya

La dépouille du marin algérien âgé de 50 ans, décédé mercredi à bord du cargo Gouraya, qui était à 60 km au sud des côtes françaises (Fos-sur-Mer), est prise en charge par les autorités consulaires algériennes, a-t-on appris hier auprès du consul général d’Algérie à Marseille, Boudjemaâ Rouibah. « Je suis en contact permanent avec le représentant de la CNAN SPA à Marseille et le procureur. Nous n’attendons que la délivrance du permis d’inhumer du procureur pour pouvoir prendre les dispositions afin de rapatrier la dépouille en Algérie», a-t-il déclaré. Selon les premiers éléments d’information obtenus par l’APS auprès du commandement du navire, le marin a été retrouvé mercredi matin à 8h45 allongé à même le parquet du navire dans un état « comateux».

Le commandant du bateau, Mohamed Talbi, a tout de suite tenté de réanimer le marin par un massage cardiaque, mais s’est aperçu, après une prise de sang, qu’il avait une hypoglycémie (0,36). L’équipe médicale du Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage en Méditerranée (Cross Med), qui s’est déplacée par hélicoptère, a constaté le décès au bout de quelques minutes, et a délivré un certificat de décès. Après un malaise à bord du navire et le constat de décès établi par une équipe médicale de Cross Med, le défunt, M. M., a été évacué vers l’hôpital de Marseille, rappelle-t-on. Le Gouraya, un bateau cargo de marchandises d’une capacité de 12 500 tonnes, avait largué les amarres lundi dernier au port d’Oran, muni des expéditions à destination de La Spezia (Italie). Jusqu’à l’heure actuelle, le Gouraya est accosté au port de Marseille.

Trois pêcheurs sauvés de la noyade au large de Mostaganem

Trois pêcheurs ont été sauvés vendredi de la noyade après le naufrage de leur embarcation au large de Mostaganem, a indiqué la Protection civile de la wilaya. Les trois pêcheurs, âgés d’une trentaine d’années, avaient embarqué aux premières heures de la matinée, alors que les conditions météorologiques étaient mauvaises, a-t-on précisé de même source. Ils ont été secourus par l’unité de plongeurs de la PC, qui les a retrouvés dans un état d’épuisement extrême à un mille marin (près de 2 kilomètres) au nord-est du port commercial de Mostaganem, a-t-on signalé. Transis de froid et souffrant de blessures légères, les rescapés ont reçu les premiers soins sur la terre ferme avant d’être évacués vers le service des urgences médico-chirurgicales (UMC) de Tigditt, a fait savoir la PC de Mostaganem. Deux incidents similaires s’étaient produits en juillet et août derniers au large de Mostaganem, suscitant l’intervention des gardes-côtes, qui ont secouru la totalité des équipages (13 pêcheurs), rappelle-t-on.

Salon du mariage à Tlemcen

Le premier Salon du mariage de Tlemcen a ouvert ses portes, mardi dernier, au Centre des arts et expositions (Carex) de Koudia, avec la participation de plus de 50 exposants. Jusqu’au 11 janvier, cette manifestation proposera aux visiteurs tout ce qui entoure le mariage, à l’instar des trousseaux de mariée, les salons, les costumes traditionnels, habits et autres effets, ont indiqué les organisateurs. Les propriétaires de salles des fêtes, les traiteurs, les équipementiers de moyens de sonorisation, les coiffeurs et coiffeuses, les esthéticiennes, les revendeurs de produits de beauté et cosmétiques et les représentants d’autres créneaux prennent part à cette manifestation très attendue par les Tlemcéniens, qui pourront profiter des réductions notables des prix proposés par les exposants. Parallèlement, le salon abritera des soirées musicales andalouses et de hawzi, des défilés de mode, ainsi que des scènes de mariage propres à la région.

Destruction de deux casemates à Batna

Deux casemates pour terroristes contenant des effets de couchage ont été découvertes et détruites jeudi dans la wilaya de Batna, alors qu’à Tizi Ouzou, trois bombes de fabrication artisanale ont été détruites, a indiqué hier un communiqué du ministère de la Défense nationale (MDN). « Dans le cadre de la lutte antiterroriste, et suite à une opération de ratissage et de recherche, un détachement de l’Armée nationale populaire (ANP) a découvert et détruit, le 04 janvier 2018, deux casemates pour terroristes contenant des effets de couchage, à Tifran, dans la wilaya de Batna/5e Région militaire (RM), tandis qu’un autre détachement a détruit trois bombes de fabrication artisanale à Tizi Ouzou/1re RM», précise la même source. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé On vous le dit
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair