formats

On vous le dit

Publié le 28/12/2017, par dans Non classé.

443 pièces archéologiques récupérées à Ghardaïa

C’est ce qu’a déclaré, en marge des deux journées d’étude organisées à Ghardaïa par l’Office de protection et de promotion de la vallée du M’zab (OPPVM), sur le thème « Les sites archéologiques de la vallée du M’zab, de la préhistoire à la période médiévale – mécanismes de sauvegarde», le commandant Medjahed Laribi, responsable de la brigade de préservation du patrimoine culturel relevant du commandement de la Gendarmerie nationale.

Il a, par ailleurs, révélé que les brigades spécialisées dans la lutte contre les atteintes aux biens culturels, présentes dans les six Régions militaires du pays, ont également contribué, depuis leur création en 2005, à la découverte de plus de 380 sites archéologiques méconnus, mis à jour grâce aux interrogatoires des personnes arrêtées pour atteinte au patrimoine archéologique national, en possession de pièces archéologiques obtenues d’une façon illégale. Les informations ainsi obtenues ont permis de localiser ces 380 sites et de les indiquer aux autorités en charge de ce patrimoine.

– Journée de sensibilisation contre le moustique tigre à Tizi Ouzou

La propagation du moustique tigre, détecté en Algérie, est une menace réelle pour la santé, ont estimé des participants à une journée d’information et de sensibilisation contre cet insecte, organisée mardi dernier à Tizi Ouzou par l’association scientifique et écologique Arc-en-ciel.

Les premiers spécimens ont été découverts en 2010 à Larbaâ Nath Irathen et Illoula Oumalou, dans la wilaya de Tizi Ouzou, par une équipe de l’Institut Pasteur d’Alger, a rappelé Idir Oulamara, biologiste à la direction locale de la santé, ajoutant que d’autres cas ont été signalés à Oran en 2014 et au niveau de certaines communes d’Alger en 2016 et 2017.

« On n’en est pas encore au stade de l’alerte sanitaire, mais des mesures doivent être prises pour contrer le développement de cet insecte qui transmet à l’être humain des maladies dangereuses, comme la dengue, le chikungunya et le zika, même si ces maladies n’existent pas encore dans notre pays» a-t-il expliqué.

Arrivé en Algérie à partir de l’Europe, ce moustique prolifère en milieu urbain, essentiellement dans des gîtes larvaires qu’on peut retrouver dans les récipients d’eau, la végétation, les vases, les pots, les avaloirs pluvieux, les gouttières, les conteneurs, les bouteilles en plastique et les pneus usagés abandonnés et contenant de l’eau.

– Trois narcotrafiquants arrêtés et 48,5 kg de kif traité saisis à Tlemcen

Trois narcotrafiquants ont été arrêtés et 48,5 kgde kif traité ont été saisis, mardi à Tlemcen, par un détachement de l’Armée nationale populaire, a indiqué hier le ministère de la Défense nationale dans un communiqué. « Dans le cadre de la lutte contre la contrebande et la criminalité organisée, un détachement de l’ANP et des éléments de la Gendarmerie nationale ont arrêté, le 26 décembre, à Tlemcen (2e Région militaire), trois narcotrafiquants et saisi 48,5 kg de kif traité», précise la même source.

De même, des détachements de l’ANP et des éléments de la Gendarmerie nationale ont arrêté à Bordj Badji Mokhtar, In Salah et Tamanrasset 6e RM, 42 contrebandiers et saisi un camion, 8920 litres de carburant, 1,33 t de denrées alimentaires, 11 800 l d’huile de table, 350 comprimés psychotropes, 8 détecteurs de métaux et des équipements d’orpaillage.

– Un avion japonais fait demi-tour à cause d’un passager embarqué par erreur

La compagnie aérienne japonaise All Nippon Airways (ANA) a annoncé hier qu’un de ses avions qui opérait un vol entre Los Angeles et Tokyo avait dû faire demi-tour en plein ciel parce qu’un passager s’était trompé d’avion. Le vol NH175 d’ANA à destination de Tokyo Narita a décollé de Los Angeles, mardi à 11 h36 (19 h36 GMT), mais a dû faire demi-tour quatre heures après, alors qu’il survolait le Pacifique, au sud de l’Alaska, revenant à son point de départ à 19h32 (mercredi 03h32 GMT), d’après les données du vol sur le site Flight Aware.

« Selon les procédures de sécurité de la compagnie, le commandant de bord a décidé de revenir à l’aéroport de départ, où le passager a débarqué», a expliqué sobrement ANA dans un communiqué. « ANA est en train d’enquêter sur la situation pour comprendre pourquoi le passager a embarqué dans cet avion», a précisé la compagnie, s’excusant auprès de tous ses passagers. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé On vous le dit
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair