formats

On vous le dit

Publié le 20/12/2017, par dans Non classé.

– Nouvelle saisie de kif par les Douanes de Chlef

Les éléments de la brigade régionale des Douanes de Chlef, spécialisée dans la lutte contre la contrebande, ont saisi, lundi, 27 kg de kif traité, lors d’un barrage dressé sur l’autoroute Est-Ouest, à hauteur de la localité de Belassel, dans la wilaya de Relizane, indique le service de communication de la direction régionale des Douanes.

La marchandise était transportée à bord d’un véhicule de marque Land Rover, qui a été également saisi par les même services. Cette nouvelle prise porte à plus de 827 kg la quantité de kif récupérée en l’espace d’un mois par les brigades opérationnelles relevant de la direction régionale des Douanes de Chlef. Pour rappel, cette institution englobe également les wilayas de Relizane, Mostaganem, Tiaret, Aïn Defla et Tissemsilt.

– L’attaché de presse du wali de Médéa remercié

Selon une source d’information crédible, on a appris que l’attaché de presse du cabinet du wali de Médéa a été remercié et remis à la disposition de son secteur employeur, après un détachement de plusieurs années. Dans le milieu de la presse, les langues ont commencé à se délier sur le pourquoi et le comment de ce divorce surprenant et inattendu !

L’explication dans l’entourage proche de la wilaya et de la presse était toute simple et prévisible, dit-on, en faisant allusion à la fameuse histoire de la petite grenouille qui voulait se faire aussi grosse que son voisin le bœuf, mais malheureusement la suite est connue par tout le monde. Il vaut mieux garder ses pieds sur terre en se chaussant d’une paire de souliers correspondant à sa pointure pour être à l’aise dans sa peau…

– Un enfant de 4 ans déchiqueté par une meute de chiens errants à Adrar

Le corps déchiqueté d’un enfant sans vie, nommé Khaled Touji, âgé entre 4 et 5 ans, a été retrouvé, lundi soir vers 21h, par la police, à proximité du ksar de Tililane. Une localité où vivent environ 300 familles oasiennes, située à 5 km au nord-est d’Adrar. Son cadavre complètement méconnaissable a été localisé à environ deux kilomètres du ksar, entre le GIR et le complexe sportif de la DGSN, et à environ une trentaine de mètres des abords de la route qui relie le centre-ville d’Adrar audit ksar.

Selon la Protection civile, qui s’est chargée du transfert de la victime, une heure plus tard, vers le service de médecine légale de l’hôpital d’Adrar, le malheureux enfant aurait été la cible d’une attaque provoquée par une meute de chiens errants. Toutefois, on nous apprend que ses parents avaient signalé sa disparition le jour même, vers 16h, à la police, qui a aussitôt déclenché les recherches.

Cependant, une enquête a été ouverte par la Sûreté nationale afin de déterminer les circonstances exactes qui ont entraîné ce drame. Cette mauvaise nouvelle s’est répandue comme une traînée de poudre à travers la ville et a mis en émoi toute la population d’Adrar. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé On vous le dit
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair