formats

On vous le dit

Publié le 21/11/2017, par dans Non classé.

Le dessalement assure 90% des besoins en eau de la population de Chlef

Lors de sa récente visite de travail dans la wilaya de Chlef, le ministre des Ressources en eau, Hocine Necib, s’est dit satisfait du saut qualitatif et quantitatif franchi par la wilaya en matière d’alimentation en eau potable. « Si la station monobloc de Beni Haoua couvre essentiellement les besoins de cette ville côtière, celle de Ténès, d’une capacité de 200 000 m3, approvisionne les populations de 32 communes sur les 35 que compte la wilaya. La demande est satisfaite globalement à 90%, ce qui nous a permis d’économiser une quantité de 100 000 m3/jour provenant des barrages et des eaux souterraines. Ce volume sera orienté vers l’irrigation des terres agricoles et les vergers arboricoles», a souligné le ministre des Ressources en eau. Néanmoins, il a promis d’apporter les correctifs nécessaires afin d’éviter ce genre de problème à l’avenir. Toujours est-il que les quantités d’eau dessalée produites par la SDEM durant les dix premiers mois de l’année en cours s’élèvent à 53 millions de mètres cubes, soit un volume journalier de 176 666 m3.

La population prise en otage par le SG de l’APC de Bouira

De nombreux citoyens de la commune d’Ath Laâziz, au nord de Bouira, se voient refuser la signature de différents documents administratifs par le secrétaire général de l’APC. Pourtant, ce dernier a été désigné par le wali de Bouira pour assurer l’intérim du P/APC sortant. Un fait inédit que la population dénonce. « Nous sommes pris en otages. Tous les élus sont en campagne électorale. Il n’y a personne pour signer les documents, même les plus urgents. Le SG, quant à lui, a catégoriquement refusé de les signer. Nous interpellons le wali afin d’intervenir en urgence», dira un habitant d’Ath Laâziz.

Découverte d’un cadavre dans une décharge sauvage

Une découverte macabre a été faite, hier en début de matinée, par des citoyens de la ville de Aïn Bessam, à 22 km à l’ouest du chef-lieu de wilaya de Bouira. Un corps sans vie a été découvert dans une décharge sauvage sise au quartier Trarfa, non loin du centre-ville, ont témoigné des habitants. La victime est un jeune homme âgé d’une trentaine d’années, a-t-on indiqué. La dépouille mortelle a été transférée par les éléments de la Protection civile à la morgue de l’Etablissement hospitalier Mohamed Boudiaf pour autopsie. Une enquête a été ouverte par la Gendarmerie nationale pour élucider les circonstances exactes du décès.

38 kg de kif saisis par les Douanes sur l’autoroute

Les éléments de la brigade régionale de lutte contre la contrebande, relevant de la direction régionale des Douanes de Chlef, ont, lors d’un contrôle routier effectué récemment sur l’autoroute Est-Ouest, à El Hemadna, saisi une quantité de 38 kg de kif traité, indique un communiqué du service communication de la direction régionale. L’opération, qui a été menée en collaboration avec la brigade polyvalente des Douanes de Relizane, a permis également la saisie du moyen de transport utilisé à cette fin, ajoute la même source. Cette nouvelle prise témoigne, indique-t-on, des efforts déployés par l’institution douanière dans le cadre de la lutte continue contre ce fléau, notamment sur les grands axes routiers. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé On vous le dit
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair