formats

On vous le dit

Publié le 02/11/2017, par dans Non classé.

Deux morts dans une collision entre un bus vide et une voiture à Berriane

L’accident a eu lieu mardi, vers 2h 15, à 10 km à la sortie sud de Berriane vers Ghardaïa, dans un double virage présentant une importante inclinaison. Le choc entre un bus vide de passagers et une ancienne voiture de marque Peugeot 404 a dû être terrible, tant les éléments de l’unité secondaire de la Protection civile de Berriane, qui se sont rapidement dirigés sur les lieux du sinistre, ont eu, et ce, malgré l’utilisation d’un matériel de désincarcération, beaucoup de mal à extraire les deux victimes de l’amas de ferraille qu’est devenu leur véhicule. Les dépouilles des deux victimes, âgées de 24 et 50 ans, ont été déposées à la morgue de la polyclinique de Berriane, alors que la brigade de gendarmerie de Berriane a ouvert une enquête pour déterminer les causes et les circonstances exactes de ce nouveau drame de la route qui continue, hélas, à allonger la liste de la longue litanie macabre.

Amar Ghoul et la proximité à Sétif

Dans le cadre de la campagne électorale, qui piétine lourdement, le chef de file du parti Tedj, Amar Ghoul, se trouve depuis hier à Sétif, où il n’a pas jugé utile de tenir un meeting populaire. Avec 971 236 inscrits, dont 437 228 femmes, la wilaya de Sétif est un véritable gisement électoral qui mérite d’être souligné. N’ayant pas laissé de bonnes « empreintes» du côté des Hauts Plateaux sétifiens du temps où il était ministre des Travaux publics et des Transports, le leader de Tedj « zappe» les grands rassemblements où l’on expose des programmes et des « bilans». Afin d’éviter les questions embarrassantes, le sénateur opte donc pour les petites rencontres de proximité ici et là. Oubliant qu’une campagne ne se déroule pas dans les salons, le leader de Tedj invite des « notables» dans un hôtel de l’antique Sitifis, où les prochaines échéances n’intéressent guère le citoyen lambda…

Le gaz naturel arrive dans les zones rurales à Chlef

3300 foyers ont bénéficié du gaz naturel dans les localités de Chorfa, à Chlef, et dans les zones rurales de Aïn Merane et de Herenfa, sur les monts du Dahra. La mise en service officielle du réseau interviendra ce 1er novembre, à l’occasion d’une visite du wali de Chlef dans la région. L’accès à cette énergie pour la première fois évitera certainement à la population locale le recours systématique à la bouteille de gaz butane, surtout en hiver. L’opération permettra en outre d’augmenter le taux de couverture de la wilaya en gaz naturel, qui passe ainsi de 36% à 56% en l’espace de cinq ans. Les investissements dans le domaine devraient continuer leur extension à l’avenir, puisqu’il est prévu, selon les services de la wilaya , le raccordement de nombreux autres foyers qui sont dépourvus de cette substance vitale. Ce qui contribuera à en assurer une disponibilité plus large à travers les 35 communes que compte cette wilaya de 1 200 000 habitants. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé On vous le dit
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair