formats

On vous le dit :

Publié le 04/10/2017, par dans Non classé.

Qui exerce des pressions
sur le wali de Tiaret ?

Sans évoquer nommément les élections locales, le wali de Tiaret n’y est pas allé, hier, avec le dos de la cuillère, en fustigeant en des termes voilés ses détracteurs concernant la manipulation des listes électorales, en déclarant : « Je ne céderai à aucune pression sociale ou politique et je suis venu pour appliquer le programme du président de la République.» « Sinon, je m’en irai», a-t-il lâché avec dépit, en marge de la Journée nationale et mondiale de l’habitat. Une sortie mise à profit par M. Bentouati pour recadrer le débat sur le secteur de l’habitat en préconisant « la création de lotissements sans toucher aux terres agricoles déjà malmenées et en privilégiant la formule LPA». Qui a donc exercé des pressions sur ce commis de l’Etat, qui veut apparemment imprimer sa propre démarche au développement, quitte à faire des mécontents dans sa propre administration, si ce n’est un haut cadre de la République, bien qu’il ne cite aucun nom. D’aucuns à Tiaret ont fait le lien avec ce qui s’est tramé pour la confection des listes, notamment celles du FLN, et les attentes du wali, qui aspire plutôt travailler avec des équipes d’élus(es) représentatives et aux compétences avérées. Par opposition à des assemblées croupions qui n’ont apporté aucune plus- value ni à leur électorat ni à l’Etat…

Un fonctionnaire des impôts de Chlef écroué pour corruption

Un fonctionnaire de la direction des impôts de la wilaya de Chlef vient d’etre placé sous mandat de dépôt par le magistrat du tribunal local pour corruption. Il a été arrêté par les éléments de la brigade économique et financière de la PJ de la sûreté de wilaya suite à une plainte d’un citoyen, indique le service de communication de la SW. Et d’ajouter que le mis en cause a été appréhendé après avoir empoché la somme de 10 millions de centimes qu’il avait exigée à la victime pour la prise en charge de son son dossier. Voilà une autre affaire de corruption qui ne manquera certainement pas de ternir encore davantage l’image de l’administration ou de ce qu’il en reste .

Triple selfie tragique en Inde

Trois étudiants sont morts écrasés par un train, hier, en se prenant en photo sur des rails en Inde, pays qui compte le plus grand nombre de morts à cause des selfies. Les trois victimes se photographiaient sur un pont ferroviaire lorsqu’elles ont été percutées par un train dans la ville de Bidadi, dans l’Etat du Karnataka (sud), a indiqué la police locale. « Nous avons trouvé leurs corps mutilés sur la voie et une enquête a été ouverte», a déclaré à l’AFP R.S. Bylanjaiah, un responsable local de la police ferroviaire. Les trois victimes avaient garé leurs motos sur la berge avant de marcher jusqu’au centre du pont de 30 mètres de long, lorsqu’un convoi est arrivé. 60% des morts dues à des selfies surviennent en Inde, selon une étude de l’année dernière faite sur la période allant de mars 2014 à septembre 2016. 127 personnes avaient trouvé la mort dans cette nation d’Asie du Sud sur cette période, en cherchant le cliché parfait à poster sur les réseaux sociaux. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé On vous le dit :
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair