formats

On vous le dit

Publié le 02/10/2017, par dans Non classé.

Saisie de 22,5 kg de kif traité et 6130 bouteilles de liqueurs

Les services de police de la wilaya de Tlemcen ont saisi, cette semaine, une quantité de 22,5 kg de kif traité et 6130 bouteilles de liqueurs dans quatre affaires distinctes, selon un communiqué rendu public hier de la sûreté de wilaya. Dans la première affaire, les éléments de la sûreté de daïra de Maghnia, en patrouille à travers la ville, ont appréhendé un individu en possession 10 kg de résine de cannabis. Ses deux complices ont été également arrêtés. Par ailleurs, une quantité de 9,5 kg de kif traité, emballée dans huit paquets a été découverte près de l’oued du lieudit Sidi Mohamed Boutouil, au village d’El Abed, daïra de Sidi Djillali. Une enquête a été ouverte pour identifier et arrêter le ou les auteurs de ce trafic, précise-t-on de même source. Dans la troisième affaire, les policiers de la sûreté de daïra frontalière de Beni Boussaïd ont découvert et saisi une quantité de trois kg de kif traité. Enfin, les éléments de la BRI de la police judiciaire de Tlemcen ont procédé à la saisie de 6130 bouteilles de boissons alcoolisées au niveau de deux domiciles à Hennaya, une commune distante de 11 km de Tlemcen.

Ouverture de plus de 460 cantines scolaires à El Oued

Au moins 469 cantines scolaires ont été ouvertes dans la wilaya
d’El-Oued, au titre de l’actuelle saison (2017-2018), pour assurer les prestations de restauration aux élèves, tous cycles confondus, a-t-on appris de la direction locale de l’éducation. Il s’agit de 383 cantines réservées au cycle primaire, avec un taux de couverture estimé à 90%, en plus de 34 demi-pensionnats pour le moyen et 52 autres pour le secondaire, pour un effectif total de plus de 198 000 élèves, a-t-on précisé. Le secteur de l’éducation à El-Oued a bénéficié, dans le cadre du programme national visant à généraliser les prestations de restauration scolaire à l’ensemble des établissements éducatifs, de 25 nouvelles structures, dont 15 cantines pour le primaire, 3 demi-pensionnats pour le moyen et 7 autres pour le secondaire, a-t-on ajouté.

O. J. Simpson, l’ex-star du football américain, retrouve la liberté

O. J. Simpson, un des détenus les plus célèbres des Etats-Unis, qui avait été acquitté du meurtre de son ex-femme en 1995 avant d’être condamné en 2008 pour vol à main armée, est sorti de prison hier, en liberté conditionnelle. L’ancienne star du football américain, 70 ans, a quitté à 00h08 (07h08 GMT) le pénitencier de Lovelock», dans l’Etat du Nevada. « Les avocats de l’ex-joueur de la NFL avaient prévenu que, théoriquement possible dès hier, son élargissement ne devait intervenir qu’aujourd’hui pour des raisons pratiques. Mais il a quitté le pénitencier de Lovelock dans la nuit de samedi à hier pour que « sa sécurité soit garantie et pour éviter tout incident». L’ancien sportif avait été condamné en 2008 à une peine de neuf ans de prison pour le braquage à main armée de deux marchands de souvenirs sportifs à Las Vegas l’année précédente. Mais l’affaire qui l’a rendu mondialement connu remonte à plus de vingt ans. En 1995, O.J. Simpson avait été déclaré non coupable du meurtre de son ex-épouse et d’un ami de celle-ci à Los Angeles. Ce « procès du siècle», surmédiatisé et extrêmement chargé sur le plan racial, avait captivé le pays, et le verdict innocentant Simpson continue de susciter la controverse près d’un quart de siècle après.

Interception de 18 candidats à l’immigration au nord de Cap Falcon

Dix huit (18) candidats à l’émigration clandestine ont été interceptés hier au large de Aïn El Turck par les unités du groupement territorial des gardes-côtes d’Oran, selon la cellule de communication de ce corps de sécurité. Les 18 candidats à l’émigration clandestine, tous de nationalité algérienne, qui tentaient leur aventure à bord d’une embarcation pneumatique, ont été interceptés aux environs de midi à 25 miles au nord de Cap Falcon, a indiqué la même source. Ils avaient pris le départ à partir de la plage de Cap Falcon pour se rendre en Espagne, avant d’être interceptés par les unités des gardes- côtes, lesquelles les ont remis à la Gendarmerie nationale au port d’Oran, a-t-on ajouté. Pour rappel, les unités du groupement territorial des gardes-côtes d’Oran ont réussi, samedi, à mettre en échec une tentative d’émigration clandestine de 15 personnes de nationalité algérienne, à 9 miles au nord de Cap Falcon (Aïn El Turck), a-t-on indiqué de même source. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé On vous le dit
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair