formats

On vous le dit

Publié le 25/09/2017, par dans Non classé.

L’université Blida 1 sans eau

Depuis le mois de juillet dernier, l’université Saâd Dahleb Blida 1 vit un manque flagrant d’eau. Les sources alimentant cette université sont à sec, notamment le château d’eau, non exploité depuis 2015, le problème de l’insuffisance de captage se trouvant à Sidi Aïssa, pas loin de l’établissement en question, ainsi que l’affaiblissement du débit des forages de haï Fettel. Seule solution provisoire, l’approvisionnement se fait par citernes. Le wali de Blida a, lors du conseil de wilaya, sommé les responsables de trouver une solution à cette grave pénurie.

Violente collision entre deux semi-remorques à El Ménéa

Une collision frontale entre 2 semi-remorques a eu lieu, hier à 7 h, sur la RN1, à 15 km à la sortie nord d’El Ménéa, en direction de Ghardaïa. Le choc a été d’une telle violence qu’il a fallu pas moins de deux heures d’efforts aux éléments de l’unité secondaire de la Protection civile de la circonscription administrative d’El Ménéa, et l’utilisation d’un matériel spécifique de désincarcération, pour extraire les trois occupants, de l’amas de ferraille restant des deux cabines des camions. Le chauffeur de l’un des deux camions, qui transportait du ciment, âgé de 64 ans, est mort sur le coup, alors que les deux occupants du second véhicule, qui roulait à vide, âgés de 57 et 29 ans, ont été blessés à des degrés divers. La dépouille du chauffeur décédé a été déposée à la morgue de l’hôpital Colonel Mohamed Chaâbani d’El Ménéa, à 270 km au sud de Ghardaïa, où ont été admis également les deux blessés, qui ont été pris en charge par le personnel des urgences médico-chirurgicales. Une enquête a été ouverte par la brigade de gendarmerie d’El Ménéa pour déterminer les causes exactes de cet accident, qui ne fait, hélas, qu’allonger la longue liste macabre sur ce tronçon routier.

Le nouveau chef de la sûreté de wilaya de Tiaret installé

C’est en présence de Mohand Saïd Si Mohand, inspecteur régional, que Fodhil Abdelhamid, assurant jusque-là les mêmes fonctions dans la wilaya voisine de Tissemsilt, a été installé, hier, dans ses nouvelles fonctions de chef de la sûreté de wilaya de Tiaret, en remplacement de Ilyès Beroui, qui a été muté. La cérémonie d’installation a été organisée au niveau du siège de l’URS, en présence des autorités civiles, sécuritaires, judiciaires et de certains représentants du mouvement associatif local, et a été marquée par le discours prononcé par le tout nouveau chef de la police. Ce dernier a tenu à « réitérer l’engagement du corps de la sûreté nationale à être un rempart contre les menées subversives», quelques semaines après le lâche attentat qui a coûté la vie à deux valeureux policiers, après qu’un terroriste kamikaze s’est fait exploser devant le siège de la sûreté de wilaya le 31 août dernier. Un attentat qui a fait perdre leurs postes à presque tout le personnel d’encadrement sécuritaire de la wilaya et a valu jusque-là à un groupe de soutien d’être appréhendé.
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé On vous le dit
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair