formats

On vous le dit

Publié le 17/09/2017, par dans Non classé.

Des voleurs de chantier sous les verrous

Dans le cadre d’une enquête ouverte pour vol de matériaux de construction, commis au lotissement Salhi, à Tizi Ouzou, les forces de police de la 7e sûreté urbaine de Tizi Ouzou ont identifié et arrêté les présumés auteurs, au nombre de 7, dont un mineur, âgés entre 15 et 34 ans, demeurant à Maâtkas, Tizi Ouzou, Alger et Khemis Meliana (Aïn Defla). Selon la cellule de communication de la sûreté de wilaya, les mis en cause ciblaient des chantiers de construction et commettaient leurs forfaits de nuit, en utilisant trois véhicules pour acheminer les matériaux volés. Une procédure judiciaire a été instruite à leur encontre pour « association de malfaiteurs en vue de la commission d’un délit, de nuit, en réunion, avec usage d’un véhicule». Présentés au parquet de Tizi Ouzou, durant la semaine écoulée, trois d’entre eux ont été mis en détention préventive, deux autres, dont le mineur, placés sous contrôle judiciaire, et les deux derniers ont été cités à comparaître. Les véhicules utilisés lors de ces méfaits ont été mis en fourrière et les matériaux volés récupérés, a-t-on précisé de même source.

Le directeur de l’entv Béchar relevé de ses fonctions

Le directeur de la station de la Télévision algérienne (EPTV) de Béchar, Bendhina Mustapha, a été relevé de ses fonctions la semaine passée et mis en congé d’office pour une période d’une année, a-t-on appris au niveau du syndicat de l’entreprise. Son successeur, Hadri Lahbib, un journaliste de la station d’Oran, a été installé dans ses nouvelles fonctions, mercredi dernier, par Fethi Saïdi, un collaborateur du DG, chargé des stations régionales au niveau de la direction générale, ajoute cette source. A noter qu’aucun responsable local n’a assisté à cette cérémonie, qui s’est tenue presque dans l’anonymat au siège de la station de Béchar.

Limogeage du DG de l’EGT Sidi Fredj

Nous avons appris de sources bien informées que Rachid Gasmi, directeur général de l’EGT Sidi Fredj, a été relevé de ses fonctions. Il a été remplacé à titre d’intérimaire par Saïd Bakhti, actuel DG du centre de thalassothérapie. Ce complexe, qui est en pleine rénovation, a besoin d’être mieux valorisé. Ce limogeage intervient à quelques jours de la visite de Hacène Mermouri, ministre du Tourisme, accompagné du wali d’Alger, Abelkader Zoukh. Apparemment, le ministre n’a pas apprécié la cadence des opérations de mise à niveau, ni la manière dont est géré ce complexe en général. Rachid Gasmi, un retraité de la Safex, qui occupait ce poste depuis février dernier, était-il vraiment le responsable idéal pour permettre que ce joyau de la Méditerranée retrouve son lustre d’antan ?
Bilan de la saison estivale

Le bilan de la saison estivale 2017 a été fait mercredi dernier par le groupe HTT. Selon nos sources, il semble assez positif. Cependant, il a été constaté plusieurs insuffisances, comme une faible montée du chiffre d’affaires par rapport à l’année précédente. 2,5 millions de touristes, entre estivants et locataires, ont été comptabilisés. L’expérience de l’aménagement des plages a été intéressante, mais l’année prochaine elle sera reconduite avec plus de rigueur et de professionnalisme. L’un des défis reste la qualité de l’accueil, de l’information, des services et des prestations touristiques. Travailler dans le secteur du tourisme impose non seulement des compétences, mais aussi un certain état d’esprit.

9 morts et 40 blessés dans les accidents de la circulation en 48 heures

Neuf personnes ont trouvé la mort et 40 autres ont été blessées dans 11 accidents de la circulation survenus au cours des dernières 48 heures dans plusieurs wilayas du pays, indiquaient, hier, les services de la Protection civile dans un communiqué. La wilaya de Béjaïa accuse le bilan le plus lourd avec 2 morts, alors que 2 autres personnes ont été blessées, suite au dérapage d’un véhicule léger ayant percuté la bordure d’un pont, dans la commune de Sidi Aïch. Par ailleurs, trois (3) cas de décès par noyade ont été recensés durant la même période dans la wilaya de Tizi Ouzou, où une personne a perdu la vie sur une plage interdite, alors que les corps sans vie de 2 autres ont été repêchés dans un oued, dans la commune de Merine, wilaya de Sidi Bel Abbes. La Protection civile est, en outre, intervenue pour l’extinction de 4 incendies urbains, industriels et divers dans les wilayas de Sidi Bel Abbes, Mila, Guelma et Oum El Bouaghi,qui déplore le bilan le plus lourd avec le décès d’une fillette de 7 ans, morte carbonisée. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé On vous le dit
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair