formats

On vous le dit :

Publié le 10/09/2017, par dans Non classé.

Cité des 2004 Logements à Baraki : Manque d’aménagements

Les habitants de la cité des 2004 Logements, dans la commune de Baraki, déplorent le manque d’équipements publics dans leur cité. D’après les habitants, l’éclairage public est pratiquement inexistant dans les venelles de leur cité, particulièrement dans les artères et ruelles secondaires. Quant aux routes, elles sont impraticables et ponctuées de ralentisseurs. Les habitants déplorent également le manque d’espaces verts et d’aires de jeu pour leurs enfants. « Notre cité est située en plein centre de Baraki, mais se trouve dépourvue de commodités et d’aménagements censés améliorer la qualité de vie des résidants», confient des habitants. Outre ces problèmes, la cité manque d’aménagements urbains devant offrir aux habitants un cadre de vie décent. L’insalubrité qui règne dans les venelles de la cité renseigne sur le travail du service de la voirie de l’APC, qui est aléatoire. « Notre cité est devenue au fil des années très sale, car les marchands informels laissent leurs détritus à même les trottoirs», déplorent des habitants, qui lancent un appel à tous les responsables locaux pour qu’ils prennent en charge leurs doléances.

Azur Plage : saison estivale réussie

Le complexe touristique Azur Plage (EGT Sidi Fredj) a réussi une bonne saison estivale. La direction, épaulée par le groupe Hôtellerie-Tourisme-Thermalisme (HTT), a mis le paquet pour répondre aux attentes des estivants, venus nombreux en ce mois d’août à la recherche d’évasion et de repos. Outre la plage, la principale attraction a été la piscine. En effet, elle a attiré grands et petits, qui ont bénéficié de moments de fraîcheur. Les bungalows ont été aussi loués, notamment par une clientèle venue de l’intérieur du pays, voire d’autres pays, comme la France. L’établissement veut se forger une image de complexe qui, en dépit d’une conjoncture difficile, veut rester compétitif et surtout professionnel, conscient toutefois qu’il y a encore une grande marge de progression à effectuer.

Grosses quantités de drogue saisies

Les éléments de la Sûreté nationale ont arrêté récemment plusieurs individus et saisi de grosses quantités de drogue dans le cadre de la lutte contre la criminalité, a indiqué, hier, un communiqué de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN). Les éléments de la brigade de lutte contre le trafic illicite de stupéfiants et de psychotropes du service central de la police judiciaire, relevant de la sûreté de wilaya d’Alger, ont arrêté 4 ressortissants africains et saisi 5 capsules de drogue dure (héroïne) et des sommes d’argent, a précisé le communiqué. Dans l’ouest du pays, les forces de l’ordre ont arrêté 8 individus et saisi d’importantes quantités de boissons alcoolisées et de comprimés psychotropes et plus de 2 grammes d’héroïne, a ajouté la même source.

Installation de barrières sur la chaussée : où est l’état ?

Après les parkings anarchiques où certains imposent leur loi, voici venu le temps des trottoirs squattés. Il s’agit de l’installation de barrières pour interdire le stationnement des véhicules. Des particuliers, faisant régner leur propre loi, se sont mis de la partie, sans aucune considération pour les autres citoyens. Face au laxisme des pouvoirs publics, cette tendance est devenue lourde. Pourquoi les autorités laissent-elles faire et ne réagissent-elles pas à ce genre de phénomène ? La responsabilité de l’état est entière et sa crédibilité à faire respecter l’ordre risque de prendre un sérieux coup. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé On vous le dit :
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair