formats

On vous le dit

Publié le 06/09/2017, par dans Non classé.

Mohamed Aïssa tacle Ghlamallah

Echange d’amabilités entre le ministre des Affaires religieuses Mohamed Aïssa et son prédécesseur, Bouabdallah Ghlamallah. En effet, M. Aïssa a déclaré lors d’un échange filmé des pèlerins algériens à La Mecque : « J’ai vu le ministre se cacher, on ne le voyait pas, alors que moi je marche au milieu des gens.» Sans citer son nom, M. Aïssa cible l’actuel président du Haut Conseil islamique, Abdallah Ghlamallah. La riposte de ce dernier ne s’est pas fait attendre. « J’ai consenti d’énormes efforts en accompagnant les pèlerins algériens aux Lieux Saints, et je dirai au ministre de bien s’occuper de sa mission pour combler les manquements et de poursuivre les projets lancés par ses prédécesseurs», rapporte le journal arabophone El Hiwar. Il faut rappeler que l’actuel ministre des Affaires religieuses ne manque aucune occasion pour « tacler» Ghlamallah. Lors de cérémonies religieuses, M. Aïssa prend toujours le « soin» de le reléguer au second voire au troisième rang.

Changement des horaires d’ouverture des agences commerciales de la SDA

La Société de distribution de l’électricité et du gaz d’Alger (SDA) va opérer un changement dans les horaires d’ouverture de ses agences commerciales, et ce, à partir du 7 septembre, a indiqué, hier, un communiqué de la société. Ainsi, la SDA a précisé que ses agences commerciales ouvriront du samedi au mercredi de 8h à 16h30. Pour ce qui est du jeudi (espaces caisse, accueil et conseil), les horaires d’ouverture seront de 8h à 12h, a ajouté la même source. A cet effet, la SDA a mis à la disposition de sa clientèle le numéro de son centre d’appel, qui est le 3303, pour de plus amples informations.

Relance d’une grosse mine d’or au Congo après 20 ans d’arrêt

La société d’Etat congolaise minière de Kilo-Moto (Sokimo) a annoncé hier une reprise d’activités dans une importante mine d’or de la République démocratique du Congo à l’arrêt depuis 20 ans pour un coût estimé à 5,3 millions de dollars. « Nous avons coulé notre premier lingot d’or qui pèse 1,466 kg à l’issue d’un premier test qui s’est révélé prometteur lundi, a déclaré Kakura Wapol, directeur général de Sokimo lors d’une conférence de presse. « Notre projection à moyen terme est de produire 257 kg par an. C’est pour nous une preuve que la Sokimo est redevenue crédible et nos projets seront de nouveau bancables», a encore dit M. Kakura. Il présentait à « la première phase de notre usine de production d’or à Nizi», village situé à 30 km au nord de Bunia dans la province de l’Ituri, dans le nord-est de la République démocratique du Congo. M. Kakura a en outre annoncé la relocalisation du siège social de cette entreprise étatique de Kinshasa, à Bunia, capitale de l’Ituri, afin de rapprocher la direction de ses chantiers et concessions. La Sokimo a par ailleurs indiqué qu’elle ne cédera plus ses concessions aux entreprises privées. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé On vous le dit
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair