formats

On vous le dit

Publié le 21/08/2017, par dans Non classé.

Déjà des remous au LPP de Bou Ismaïl !

Une année après son inauguration, le site des 630 LPP de Bou Ismaïl (Tipasa) commence à se dégrader. Outre les parties communes, qui commencent à donner une image très éloignée de ce que les responsables avaient présenté au moment de l’ouverture du site, les résidents qui ont déjà pris possession de leurs appartements ne comprennent pas pourquoi les ascenseurs ne sont pas fonctionnels, malgré leur récente installation. « Les responsables de l’ENPI (Entreprise nationale de promotion immobilière) refusent de faire fonctionner les ascenseurs. Ils disent que cela ne sera possible que lorsque tous les souscripteurs occuperont leurs logements», s’indigne un résident. « Mais nous avons payé des millions de dinars ! Nous avons le droit de jouir de tous les équipements du site, surtout que certains immeubles ont 10 étages», ajoute un autre occupant indigné ! Le site LPP (Logement promotionnel public) a été inauguré fin juillet 2016 en grande pompe par l’ancien ministre de l’Habitat, Abdelmadjid Tebboune. La cité a été alors présentée comme « un modèle» de ce que devait être le programme LPP !

Prochaine distribution de logements AADL 1

Quatre mille logements du programme AADL 1, relevant du site de Bouinan (Blida), seront attribués dans les quatre mois à venir, 70% d’entre eux seront destinés aux souscripteurs de la wilaya d’Alger, et les 30% restants seront octroyés à ceux de la wilaya de Blida. Cette attribution sera suivie par une autre opération de distribution qui concernera 6000 logements pour atteindre les 10 000 logements, selon le premier responsable de la direction de l’urbanisme de la wilaya, Bellah Ahcene. Ce dernier a affirmé que cette ville nouvelle sera dotée de nombreuses commodités vitales, notamment des infrastructures de santé, d’éducation et des espaces de loisirs. Il a assuré que les principaux réseaux de distribution en eau potable, gaz et électricité et assainissement seront raccordés avant la livraison.

La laiterie Soummam s’intéresse à l’histoire

Pour ajouter sa pierre à la sauvegarde de la mémoire nationale, la laiterie Soummam a entrepris de financer la réhabilitation du cimetière des chouhada de la commune de Chellata, dans la wilaya de Béjaïa. C’est ce qu’annonce le patron de cette entreprise, Lounis Hamitouche, qui s’est fait accompagner, samedi, pour l’occasion, d’un groupe de journalistes. Le patron de la société, originaire de cette région qui a notamment abrité le Congrès de la Soummam, a également annoncé la construction d’une stèle, commémorant les sacrifices de cette région. La laiterie Soummam est un des leaders nationaux dans le domaine des produits laitiers, notamment de la production des yaourts. La société, située dans la zone industrielle d’Akbou (Béjaïa), est également connue pour ses actions de bienfaisance et de mécénat dans différents secteurs de la vie sociale.
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé On vous le dit
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair