formats

On vous le dit

Publié le 05/07/2017, par dans Non classé.

– Affrontements entre jeunes et la police à Aïn Madhi (Laghouat)

Des dizaines de jeunes chômeurs dans la commune de Aïn Madhi, dans la wilaya de Laghouat, ont organisé hier une action de protestation en bloquant l’accès principal de l’APC et d’autres espaces publics pour revendiquer de l’emploi dans l’offre envoyée récemment par l’ANEM de la commune.

« Après des heures et l’intervention des éléments de la police, des affrontements ont eu lieu entre ces jeunes protestataires et les policiers antiémeute, qui ont lancé des gaz lacrymogènes pour disperser les protestataires, des jeunes ont été arrêtés et plusieurs autres blessés», nous a déclaré un des jeunes protestataires.

Avant d’ajouter : « Les affrontements ont été déclenchés à cause de la permission de l’intervention de la police donnée par le chef de daïra de Aïn Madhi.» Les jeunes protestataires réclament l’intervention des hauts responsables pour ouvrir une enquête sur cette action de protestation qui avait débuté pacifiquement avant que la situation ne dégénère.

– Grogne à l’université Sétif I

Des enseignants affiliés au Syndicat national des enseignants universitaire (SNEU) de l’université Sétif I (Ferhat Mekki Abbas) ont observé hier matin un sit-in devant le rectorat de l’établissement précité. Plaçant en pole position de la plate-forme des revendications les questions du logement et des œuvres sociales, les frondeurs lancent à travers ce regroupement, tenu en marge de clôture la de l’année universitaire, un ultimatum.

« Ayant déposé des demandes de logements en 2013, les enseignants ont été exclus du programme des 300 logements promotionnels aidés (LPA). Initié par le président de la République en 2008, le programme des 70 et 80 logements -quota attribué à l’université de Sétif- n’est toujours pas lancé.

La décision de l’ex- wali ayant attribué 50 logements à l’université n’est toujours pas appliquée. En lieu et place de 80 millions de dinars, qui représentent 2% de la masse salariale annuelle du personnel, le rectorat, qui essaye d’imposer sa loi à la commission des œuvres sociales de l’établissement, n’a versé que 26 millions de dinars. On interpelle la tutelle pour qu’elle mette un terme à ce diktat ne disant pas son nom», soulignent, non sans colère, des enseignants du campus…

– Une jeune fille de 19 ans meurt électrocutée dans la piscine familiale

Une jeune fille de 19 ans est morte par électrocution dans la piscine de la maison familiale, lundi soir à Aïn El Turk, selon un communiqué rendu public hier par les services de la Protection civile de la wilaya d’Oran. Le drame s’est produit vers 21h30, lorsqu’un câble électrique est tombé dans l’eau de la piscine, provoquant l’électrocution de la jeune fille, a-t-on indiqué. Les services de la Protection civile, de la sûreté et de Sonelgaz se sont déplacés sur les lieux. Une enquête a été ouverte pour déterminer les circonstances de cet incident. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé On vous le dit
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair