formats

On vous le dit

Publié le 28/06/2017, par dans Non classé.

Un chauffeur de taxi crie à l’injustice

Un chauffeur de taxi, assurant la ligne Alger-Béjaïa depuis 27 ans, s’est vu retirer abusivement son permis de conduire par un élément des Escadrons de la sécurité routière de Sidi Aïch (ESR), tout en usant d’un langage violent et méprisant envers lui. Les clients, ainsi que le chauffeur, ont été surpris par la colère fougueuse de cet agent censé assurer la sécurité des citoyens pour la simple et unique raison que le chauffeur de taxi n’avait pas mis sa ceinture de sécurité. « Le motard s’est adressé à moi sur un ton agressif et humiliant. Il me demande pourquoi je ne portais pas la ceinture de sécurité ? J’ai répondu que j’ai un certificat médical justifiant le fait que je ne peux pas la porter pour des raisons de santé, et ce, depuis plusieurs années. Plusieurs fois on m’a arrêté à des points de contrôle pour le même motif et une fois que j’ai montré mon certificat médical, je suis gentiment remercié avec un ‘‘rabi ye chafik », mais ce jour-là, le 7 juin, ce motard ne voulait rien savoir malgré toutes les explications fournies avec preuve à l’appui le certificat médical signé par un professeur du Chu de Bab El Oued. Je lui ai même montré la cicatrice de la lourde intervention chirurgicale que j’ai subie à l’abdomen. Il s’est contenté de me dire violemment qu’il faisait son travail et le professeur le sien et qu’il n’avait plus rien à dire», dénonce le chauffeur de taxi, qui estime avoir été victime d’une injustice et privé de son travail depuis quelques semaines pour un excès de zèle.

Le marché de la solidarité et le Ramadhan

Le directeur du commerce et le président de la Chambre de commerce et d’industrie ont animé, récemment, une conférence de presse, au siège du club hippique, à l’effet de présenter une évaluation préliminaire sur les activités du « marché de la solidarité» organisé au cours du mois sacré de Ramadhan par ces entités. Ce marché à caractère commercial, aménagé au club hippique et auquel ont participé plus d’une vingtaine d’opérateurs économiques, notamment du secteur agro-alimentaire, ambitionnait de mettre à la disposition des consommateurs des produits à des prix promotionnels. Cette opération visait, selon ses initiateurs, un triple objectif, à savoir : -faire connaître le produit local, -créer un esprit de solidarité et -faire face à la spéculation qui saigne les ménages durant le mois sacré de Ramadhan. Jugée satisfaisante dans sa première édition, cette initiative a motivé ses organisateurs, lesquels se sont engagés à la renouveler à chaque Ramadhan, avec l’éventualité de l’élargir à d’autres localités à travers la wilaya pour répondre aux besoins de larges ménages.

Secousse tellurique de magnitude 3,6 à Bouira

Une secousse tellurique de magnitude 3,6 sur l’échelle ouverte de Richter a été enregistrée hier à 6h41 (heure locale) dans la wilaya de Bouira, indique le Centre de recherche en astronomie, astrophysique et géophysique (Craag). L’épicentre de cette secousse a été localisé à 2 km au nord-est de Guerrouma, dans la même wilaya, précise la même source. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé On vous le dit
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair