formats

On vous le dit

Publié le 24/06/2017, par dans Non classé.

– Nouara chante pour les malades à Tizi Ouzou

La chanteuse algérienne d’expression kabyle, Nouara, s’est produite jeudi soir au niveau du bloc pédagogique du CHU Nedir Mohamed de Tizi Ouzou, où elle a offert un magnifique gala aux malades hospitalisés dans cette structure de santé. La diva de la chanson kabyle, comme l’a si bien surnommée Matoub Lounès, a épaté son public en interprétant quelques-unes de ses plus belles chansons.

Un geste fortement apprécié par les malades et leurs parents qui ont fait le déplacement pour assister à ce gala dans une ambiance conviviale. La directrice de la culture, Nabila Goumeziène, et le directeur du CHU Nedir Mohamed, le Pr Ziri Abbès, ont tenu, eux aussi, à exprimer leur reconnaissance et leurs remerciements à la chanteuse Nouara, qui a accepté, sans conditions, de partager ces moments avec les malades hospitalisés en ce mois de Ramadhan.

– Abdelkarim Dahmani nouveau DG d’Algérie Poste

La ministre de la Poste, des Télécommunications, des Technologies et du Numérique, Houda Imane Faraoun, a procédé jeudi, à Alger, à l’installation de Abdelkarim Dahmani en qualité de directeur général de l’établissement public Algérie Poste, en remplacement de Abdennacer Sayeh, qui a fait valoir son droit de départ à la retraite pour des « raisons personnelles», indique un communiqué de ce ministère.

Le nouveau directeur général est un « jeune cadre, doctorant en droit public économique, diplômé de l’Ecole nationale d’administration (ENA). Il a été jusqu’à aujourd’hui inspecteur général au niveau du département ministériel en charge de la Poste et des Télécommunications et a présidé le conseil d’administration d’Algérie Poste», note la même source.

– Quand Einstein regrettait ses mariages ratés

Albert Einstein était peut-être un génie de la physique, mais il était beaucoup moins doué en matière de relations humaines et regrettait l’échec de ses deux mariages, comme le montre une lettre adressée à la famille d’un ami, en vente chez Christie’s en juillet. « Ce que j’admirais le plus chez lui en tant qu’homme, c’est la façon dont il a réussi à vivre si longtemps paisiblement mais aussi durablement avec une épouse — entreprise dans laquelle j’ai piteusement échoué à deux reprises», écrivait le scientifique le 21 mars 1955, après le décès de son collègue et ami Michel Besso.

La lettre se conclut par un émouvant paragraphe, où Einstein, qui devait mourir un mois après son ami, écrit : « Il m’a de nouveau précédé de peu en quittant ce monde étrange. Ce n’est pas important. Pour des gens comme nous qui croyons en la physique, la distinction entre passé, présent et futur n’est qu’une illusion.» Besso fut un soutien précieux pour Einstein dans ses difficultés conjugales avec sa première femme, Mileva, dont il se sépara en 1914, avant d’épouser sa cousine Elsa. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé On vous le dit
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair