formats

On vous le dit

Publié le 12/06/2017, par dans Non classé.

– Mihoubi lance la saison estivale

En l’absence d’un ministre du Tourisme qui n’a pas encore été désigné, c’est le ministre de la Culture, Azzedine Mihoubi, qui a donné récemment à Mostaganem le coup d’envoi de la saison estivale 2017. Au niveau de la façade maritime Ahmed Ben Bella de Salamandre, le ministre, en présence des autorités locales, a visité une exposition d’équipements et matériels d’intervention des services de la Protection civile, à l’instar des Zodiacs, motocycles et ambulances.

Il s’est également intéressé à une exposition de produits d’artisanat, proposés par des spécialistes dans la fabrication du cuir, du cuivre et autres métiers d’art. Une grande bataille a lieu autour du poste de ministre du Tourisme. Selon les dernières indiscrétions qui circulent sur les réseaux sociaux, le wali de Boumerdès, Abderrahmane Madani Fouatih, sera nommé prochainement à la tête du ministère du Tourisme. Fuite ou intox ? En tout cas, force est de reconnaître que ce secteur ne donne pas l’impression jusque-là d’être prioritaire dans le programme du gouvernement Tebboune.

– Fréquentation du métro d’Alger en hausse

Selon Abdelghani Zaâlane, ministre des Travaux publics et des Transports, les projets de tramway et de métro permettront d’améliorer la circulation dans la capitale, soulignant que l’extension des lignes de métro Grande-Poste-place des Martyrs et Haï El Badr-Aïn Naadja seront réceptionnées fin 2017. Le métro d’Alger est fréquenté par 100 000 personnes par jour, contre 45 000 à son lancement. Avec la réception des extensions, ils devraient être 200 000 personnes à l’utiliser quotidiennement et 300 000 après la réception de l’extension vers l’aéroport international d’Alger.

– Tigzirt, destination des familles durant le Ramadhan

La ville côtière de Tigzirt, à une quarantaine de kilomètres au nord de Tizi Ouzou, s’impose comme une destination privilégiée des familles durant les soirées du mois sacré de Ramadhan. Entre ceux qui choisissent la fraîcheur marine et le murmure des vagues, ceux qui assistent aux soirées artistiques assurées au niveau de la plage Tassallast et ceux qui préfèrent offrir un moment de détente à leurs enfants du côté du port de plaisance, Tigzirt accueille chaque soir des milliers de visiteurs qui affluent des quatre coins de la wilaya de Tizi Ouzou, mais aussi de Boumerdès.

Juste après la rupture du jeûne, une ambiance festive commence à s’installer au niveau de cette petite ville accueillante et bienveillante qui offre à ses hôtes toutes les commodités nécessaires pour passer un agréable moment en famille. Avec l’arrivée de la saison estivale, Tigzirt, et contrairement aux années écoulées, s’est faite belle et s’est offert une nouvelle apparence grâce aux efforts des différentes directions impliquées dans la préparation de la venue de l’été, appuyées en cela par les autorités locales de la daïra et la commune, qui ont fortement adhéré à la démarche.

– Les entreprises et les invitations pour l’iftar

Plusieurs entreprises ont opté ce Ramadhan pour les invitations iftar pour consolider leurs liens avec leurs partenaires et la presse nationale. D’autres ont choisi de les inviter pour les soirées. Un moment de partage saupoudré d’un zeste de marketing. L’objectif est de soigner la notoriété et l’image de marque et de démontrer qu’au-delà des profits, il y a une dimension citoyenne et le Ramadhan est justement propice pour cultiver des valeurs.

– De la grêle à Illizi

Les importantes chutes de grêle enregistrées ces derniers jours dans la zone d’Afra (210 km au sud d’Illizi), un phénomène rare dans la région, alimentent les discussions de la population locale. Le phénomène a coïncidé avec la détérioration des conditions climatiques depuis le milieu de semaine dernière dans la région du Tassili N’Ajjer (sud d’Illizi), qui a vu l’écoulement de plusieurs oueds et d’importantes chutes de grêle jusqu’à recouvrir la région d’une couche blanche, sans à aucun moment enregistrer de tempête de neige, de surcroît en période estivale, ont expliqué à l’APS les services de l’Office national de météorologie (station d’Illizi).

Selon B. Mohammedi, un des habitants de la localité d’Afra, « c’est du jamais-vu dans la région, le phénomène, d’une rare beauté, a recouvert les lieux d’un manteau blanc qui a fait la joie des habitants locaux qui l’ont grandement apprécié, pour la fraîcheur qu’il a aussi apportée en cette période de Ramadhan». Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé On vous le dit
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair