formats

On vous le dit :

Publié le 08/06/2017, par dans Non classé.

Soirée ramadanesque dédiée à la sécurité routière à Sétif

Afin de sensibiliser les citoyens sur les dramatiques conséquences des accidents de la route qui continuent à endeuiller les familles algériennes, l’association sétifienne Salama 19, en collaboration avec Tarik Salama, la sûreté de wilaya et la Protection civile, lance aujourd’hui une action en direction des chauffeurs et des autres usagers de la route « invités», le temps d’une soirée ramadanesque, à penser à leur sécurité et à celle des autres. En plus de la distribution de dépliants montrant les bienfaits de la prudence et du respect du code de la route, un dialogue entre les initiateurs de cette louable initiative et les conducteurs est prévu à partir de 22h, dans deux points de la cité. Le premier sera installé au niveau de la sortie ouest de la ville de Sétif. Le deuxième est prévu non loin du Park Mall faisant le plein en ce mois de Ramadhan.

De grands projets routiers débloqués à Chlef

Des projets destinés à désengorger la circulation, tant attendus par les usagers, viennent d’être débloqués et seront bientôt lancés au chef-lieu de wilaya de Chlef. Il s’agit notamment du dédoublement du pont de haï Zeboudj, faisant la jonction entre les deux rives de Chlef, et de l’aménagement d’un carrefour en trémie reliant la RN4 au centre-ville. Ces deux opérations vont certainement contribuer à décongestionner la circulation dans ce grand carrefour qui connaît un trafic automobile intense. Ce type d’ouvrages s’impose, d’autant plus que la ville de Chlef est coincée entre deux obstacles majeurs, à savoir la voie ferrée au sud et l’oued Cheliff au nord .

Des bienfaiteurs à la rescousse du foyer pour enfants assistés de Tizi Ouzou

Des bienfaiteurs ont financé des travaux d’aménagement et d’équipement du foyer pour enfants assistés de Boukhalfa, banlieue ouest de Tizi Ouzou, a-t-on appris à l’occasion d’un déplacement sur place. Ce geste de solidarité a permis de réaliser des travaux d’embellissement de la structure et l’aménagement, dans la cour de l’établissement d’un jardin où les enfants passent des moments d’insouciance à jouer, a indiqué, hier, le directeur local de l’action sociale et de la solidarité (DASS). Ces mêmes bienfaiteurs ont également doté la pouponnière de Boukhalfa en équipements pour la cuisine et en mobilier divers et literie, a ajouté Hadj Bouchoucha, qui a observé que la DASS de Tizi Ouzou compte sur ce type de financements pour la réalisation d’autres projets, dont une aire de jeux et un espace de détente pour les enfants et une mini-piscine prévue sur une terrasse au premier étage du bâtiment. Actuellement, 25 enfants (14 filles et 11 garçons) parmi lesquels 14 handicapés (8 filles et 6 garçons) sont pris en charge au sein de ce même foyer situé dans la cité sociale Mahfoudh Boucebsi de Boukhalfa, ouvert en 2002, et doté d’une capacité d’accueil de 48 enfants.
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé On vous le dit :
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair