formats

On vous le dit

Publié le 03/06/2017, par dans Non classé.

– La prestigieuse cristallerie française Baccarat cédée à un fonds chinois

La cristallerie de luxe Baccarat, créée il y a plus de 250 ans dans l’est de la France, a annoncé hier qu’elle allait être cédée à un fonds d’investissement chinois, Fortune Fountain Capital (FFC). FFC a signé « une promesse irrévocable d’achat» avec les fonds américains Starwood Capital Group et L Catterton pour acquérir une participation d’environ 88,8% dans Baccarat, a indiqué l’entreprise lorraine dans un communiqué. Le fabricant de produits en cristal haut de gamme « prend acte de ce que FFC maintiendra et centralisera toute la production et l’emploi à Baccarat».

Cette opération lui permettrait, selon lui, « d’accélérer ses plans stratégiques à l’international et notamment en Asie et au Moyen-Orient, tout en soutenant sa croissance dans les marchés développés». Depuis 2005, Baccarat est contrôlée par Starwood Capital, fonds américain spécialisé dans l’immobilier, qui en avait pris le contrôle via le rachat à la famille Taittinger de la Société du Louvre.

– 2 morts et 2 blessés suite au renversement d’une voiture à Chlef

Deux personnes ont trouvé la mort et deux autres ont été blessées jeudi, suite au renversement d’un véhicule sur la route du littoral reliant Ténès à Sidi Abderahmane, au lieu-dit Kaf Kalla , indique un communiqué du groupement de gendarmerie de la wilaya de Chlef . Les victimes étaient à bord d’une voiture Renault Kangoo qui a dérapé avant d’heurter violemment la bordure en terre de la voie , précise la même source ,ajoutant qu’une enquête a été diligentée par la brigade de gendarmerie de Sidi Abderahmane .

– La presse renonce au papier et passe au tout numérique au Canada

Le quotidien montréalais La Presse, l’un des principaux quotidiens francophones au Canada, cessera d’imprimer son édition papier du samedi et passera au tout numérique dès le 1er janvier 2018, a annoncé jeudi le groupe. Après avoir abandonné son édition papier de la semaine fin 2015, le quotidien, fondé en 1884, a décidé d’abandonner également sa volumineuse édition papier du week-end, 90% des revenus publicitaires de l’entreprise provenant désormais de sa plate-forme numérique, selon le communiqué de La Presse.

L’opération se soldera par le licenciement de près 50 employés de La Presse+ d’ici 2018, le groupe invoquant un contexte de « crise de l’industrie des médias» touchant les salles de rédaction nord-américaines. Le quotidien souligne néanmoins que le nombre d’employés dans sa rédaction reste « supérieur à ce qu’il était lorsque le projet de La Presse a été lancé en 2011» suite à un investissement de 40 millions de dollars canadiens (26 millions d’euros).

« Réduire le nombre de postes n’est jamais une décision facile à prendre, mais La Presse continue d’adapter ses structures organisationnelles aux réalités de son modèle numérique», selon le directeur de La Presse. Quatre ans après avoir lancé son édition numérique, La Presse+, le groupe a observé une constante hausse de popularité de ses contenus sur tablette, ce qui justifie, selon lui, l’abandon de la dernière édition papier au profit du tout numérique, qui rassemble désormais près de 275 000 lecteurs chaque jour.

– Musk et le PDG de Disney cessent de conseiller Trump

Elon Musk, le très médiatique PDG du constructeur de voitures électriques Tesla et ardent défenseur des énergies renouvelables, et Bob Iger, le PDG de Disney, ont annoncé jeudi quitter les différents cénacles des grands patrons conseillant Donald Trump, après la décision de ce dernier de quitter l’Accord de Paris sur le climat. « Je quitte les conseils présidentiels.

Le changement climatique est réel. Quitter Paris n’est pas bon pour l’Amérique et le monde», a tweeté M. Musk dans les minutes qui ont suivi l’annonce du président Trump. « Par principe, j’ai donné ma démission du conseil du président suite au retrait de l’accord de Paris», a tweeté un peu plus tard à son tour Bob Iger, le PDG de Disney, qui comprend non seulement les studios Walt Disney mais aussi les célèbres parcs d’attraction et les chaînes de télévision ABC et ESPN.

Elon Musk avait particulièrement essuyé des critiques quand il avait décidé de faire partie de ces conseils mis en place par M. Trump après son élection, mais avait fait valoir, comme Bob Iger, que c’était nécessaire pour faire entendre un autre avis que celui des conseillers du Président. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé On vous le dit
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair