formats

On vous le dit

Publié le 29/05/2017, par dans Non classé.

Une famille de Chlef décimée sur l’autoroute à Aïn Defla

Trois personnes ont été tuées et quatre autres blessées dans un accident mortel qui s’est produit, avant-hier, premier jour du Ramadhan, sur l’autoroute, près de Aïn Defla. Un véhicule transportant une famille a été violemment percuté à l’arrière par un camion dans des circonstances encore inconnues. Le conducteur d’une Citroën Berlingo, Tareb Redha, médecin traumatologue demeurant à Chlef, ainsi que sa belle-mère sont morts sur le coup, tandis que son épouse et leurs deux enfants ont été évacués dans un état grave vers l’hôpital de Aïn Defla. Côté camion, l’accident a fait un mort et un blessé, respectivement le chauffeur et son compagnon. A signaler que le tronçon de l’autoroute traversant la wilaya de Aïn Defla a connu, ces derniers temps, une série d’accidents dramatiques ayant coûté la vie à de nombreuses personnes.

Les prestataires réclament leur dû à ExtraNet

Les agents chargés du ramassage des ordures des entreprises privées travaillant pour le compte d’ExtraNet n’ont pas reçu leurs mensualités depuis 5 mois, sous prétexte que cet EPIC de la wilaya d’Alger ne dispose pas encore du budget nécessaire, signalent des responsables d’entreprise, qui ont pris attache avec la rédaction. Les responsables privés, qui mettent à la disposition de la wilaya leur matériel, regrettent des blocages de responsables de la direction commerciale de l’EPIC, qui empêcheraient que les « attachements arrivent au service financier qui prépare les chèques». Les prestataires comptent prendre attache avec la wilaya pour récupérer leur dû (2 milliards de centimes pour une dizaine d’entreprises) et ainsi permettre à certains de payer des échéanciers de la banque (dispositif Cnac). Les protestataires signalent que cette même situation s’est posée l’année dernière et il a fallu l’intervention d’un prestataire au niveau de l’administration de la wilaya d’Alger pour permettre aux entreprises de récupérer leur argent. Les entreprises prestataires de l’Etat ont des difficultés pour récupérer leur argent. La crise financière que traverse le pays n’explique pas cette situation, qui risque de provoquer des blocages dans le fonctionnement des institutions.

Saisie de 75 kg de kif traité à Tlemcen

Une quantité de kif traité, estimée à 75 kilogrammes, et plus de 9000 comprimés de psychotropes ont été saisis, samedi à Tlemcen, par des éléments de la Gendarmerie nationale et des Gardes-frontières, a indiqué hier le ministère de la Défense nationale (MDN) dans un communiqué. « Dans le cadre de la lutte contre la contrebande et la criminalité organisée, des éléments de la Gendarmerie nationale et des Garde-frontières ont saisi, le 27 mai 2017 à Tlemcen (2e Région militaire), 75 kilogrammes de kif traité et 9173 comprimés psychotropes», précise la même source. En outre, à Tamanrasset et Bordj Badji Mokhtar (6e RM), des détachements de l’Armée nationale populaire (ANP) « ont intercepté 4 contrebandiers et saisi 2 véhicules tout-terrain et un camion chargé de 7,5 tonnes de denrées alimentaires, 13 920 litres d’huile de table et des outils d’orpaillage», ajoute le communiqué. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé On vous le dit
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair