formats

On vous le dit

Publié le 21/05/2017, par dans Non classé.

L’ex-chef du FBI accepte de témoigner publiquement au Sénat

L’ex-directeur du FBI, James Comey, limogé soudainement il y a dix jours par Donald Trump, a accepté d’être entendu lors d’une audition publique au Sénat américain, ont annoncé, vendredi, les chefs de la puissante commission du renseignement. Le renvoi expéditif de James Comey, le 9 mai, alors que ses services enquêtaient sur les liens éventuels entre des membres de l’équipe de campagne de Donald Trump et Moscou avait secoué Washington, les répliques de cette décision rarissime pour un président américain continuant d’agiter la Maison-Blanche. Depuis, l’ex-chef du FBI est resté silencieux. Potentiellement explosive, son audition publique aura lieu à une date non encore fixée, mais pas avant le 30 mai, ont-ils précisé dans un communiqué publié quelques heures après le départ de Donald Trump pour son premier voyage à l’étranger. Donald Trump a toujours nié toute collusion avec la Russie dans sa campagne électorale, durant laquelle Washington avait accusé Moscou d’avoir mené des piratages et de la désinformation, afin de nuire à sa rivale démocrate Hillary Clinton.

Le commandement des Forces navales organise une sortie en mer

Une sortie en mer au profit des élèves du baccalauréat a été organisée jeudi par le commandement des Forces navales, afin de leur permettre de se préparer aux examens de fin d’année, a indiqué, vendredi, un communiqué du ministère de la Défense nationale. « Le commandement des Forces navales a organisé, le 18 mai 2017, une sortie en mer au profit des élèves du baccalauréat, accompagnés de leurs enseignants et des cadres de l’Association nationale pour la sécurité routière», précise la même source. « Cette occasion a permis aux visiteurs de découvrir les missions et l’organisation des Forces navales, qui veillent sur la protection et la sécurisation de nos frontières maritimes. La sortie en mer a été aussi une occasion pour les élèves pour se préparer moralement et psychologiquement aux épreuves du bac», ajoute le communiqué du MDN.

4400 migrants secourus en mer en deux jours

Environ 4400 migrants ont été secourus jeudi et vendredi en Méditerranée au cours de multiples opérations coordonnées par les gardes-côtes italiens et libyens. Vendredi, 1500 personnes se trouvant sur 11 canots pneumatiques et deux barques ont été secourues par des navires des gardes-côtes italiens, de la Marine espagnole et de l’ONG allemande Jugend Rettet. Jeudi, ce sont 2900 migrants qui avaient été secourus: 2300 d’entre eux, récupérés dans les eaux internationales, ont pris le chemin de l’Italie, tandis que 580 autres, restés dans les eaux libyennes, ont été reconduits en Libye. Depuis 2016, les départs de Libye se font souvent par vagues : plus de 13000 personnes secourues en cinq jours fin mai 2016, 14000 en quatre jours fin août, 10800 les 3 et 4 octobre et encore 8500 à Pâques cette année. A chaque fois, le deuxième jour est toujours délicat parce que de nombreux bateaux de secours sont alors en route pour débarquer en Italie les migrants récupérés le premier jour. Devant une commission parlementaire, la semaine dernière à Rome, l’amiral Vincenzo Melone, responsable des gardes-côtes italiens, s’était d’ailleurs emporté. « Nous sommes face à une tragédie aux dimensions invraisemblables», avait-il lancé .
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé On vous le dit
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair