formats

On vous le dit

Publié le 04/04/2017, par dans Non classé.

– La BCA de Tiaret ne veut pas des pièces de 1 DA !

B. M., un citoyen de Tiaret, est reparti éberlué, dimanche, depuis que le préposé au guichet au niveau de la Banque centrale d’Algérie a refusé d’accepter ses pièces de 1 et 2 DA, au prétexte que ces derniers ne s’échangent plus. Son petit pécule, évalué à près de 700 DA, n’a pu donc être remis et va certainement grossir le bric-à-brac chez les antiquaires. La sortie de la BCA, pour surprenante qu’elle fut, a fait jaser beaucoup de citoyens, dès lors qu’en dépit de la crise financière, personne ne voudrait s’en remettre à la petite monnaie.
Jusqu’à quand ?

– Boutarfa meuble bien sa journée à Bouira

Inspecter des chantiers en cours de réalisation était toujours l’une des missions d’un responsable. Mais, ré-inaugurer une structure déjà mis en service, cela relève de ridicule. L’exemple est venu du ministre de l’énergie et des mines, M Noureddine Boutarfa hier à l’occasion de sa visite effectuée dans la wilaya de Bouira où il a procédé à l’inauguration de deux stations de service, dont une ins-tallation appartenait à un privé dans la commune d’El Hachimia et Ain Bessem.

Ces deux infras-tructures ont été livrées et opérationnelles il y a de cela deux ans. Les ministres de la République doivent revoir et bien étudier le programme confectionné parfois à la hâte par leurs services en con-certation avec ceux de la wilaya. En2015, le ministre de l’intérieur et des collectivités locales, Nou-reddine Bedoui, avait inauguré le nouveau siège de daira de Ain Bessem, alors que celui çi, était déjà opérationnel depuis plus d’une année. Sans commentaire.

– Oran : une lycéenne disparaît à Aïn El Turck

Selon des sources policières, les parents d’une jeune lycéenne âgée de 17 ans, scolarisée au lycée Akid Abbes de Aïn El Türck, se sont présentés, avant-hier, aux services de la sûreté de daïra pour signaler la disparition de leur fille, sortie peu avant 8h pour se rendre à son lycée. D’après les policiers, un indice indiquerait que la jeune élève aurait été enlevée sur le chemin du lycée par des inconnus circulant à bord d’une voiture.

Et pour cause, l’adolescente aurait émis un message sur son téléphone portable destiné à sa sœur, lui signalant qu’une voiture la suivait. Depuis ce message, plus aucune réponse n’a été donnée par la jeune fille, diront ses parents. En se rendant au lycée pour s’assurer de la présence de leur enfant, ces derniers apprendront qu’elle est portée sur la liste des absents. Une enquête a aussitôt été diligentée. Des recherches sont lancées par les éléments de la police pour retrouver la jeune fille. Son signalement est diffusé sur les réseaux sociaux. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé On vous le dit
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair