formats

On vous le dit

Publié le 03/04/2017, par dans Non classé.

Qui sont ces clients « prioritaires» à la cimenterie de Chlef ?

Lors d’une rencontre tenue samedi à la CCI de Chlef et consacrée au problème de la distribution du ciment, des opérateurs économiques de la wilaya ont révélé que certains clients de l’ECDE, issus d’autres wilayas, notamment Boumerdès, ont obtenu de grosses quantités de ce matériau, pendant que les entreprises locales en sont exclues pour des raisons inconnues. Et de s’interroger : « Qui sont ces clients hors wilaya qui passent en priorité au niveau de la cimenterie d’Oued Sly, alors que les entreprises de Chlef, engagées pourtant dans la réalisation de projets publics, n’ont reçu aucun sac de ciment de l’ECDE depuis des mois ?» Ils sont donc outrés par la pratique du « favoritisme» dans l’attribution des quotas de ciment, surtout depuis le changement intervenu à la tête de l’entreprise des ciments et dérivés de Chlef. Pour toutes ces raisons, les entrepreneurs, investisseurs et promoteurs immobiliers, présents à cette rencontre, ont demandé l’ouverture d’une enquête pour faire la lumière sur cette affaire. De même, ils ont demandé la satisfaction de leur plate-forme de revendications légitimes afin de rétablir les relations commerciales entre les deux partenaires.

Salon national du recrutement

L’Agence 3C, spécialisée en conseil, communication, événementiel et marketing RH, organise l’édition 2017 du Salon national du recrutement et de l’entrepreneuriat, « Carrefour emploi 2017», du 18 au 20 avril 2017, à l’Office Riadh El Feth (OREF), à Alger, sous la thématique « L’Emploi et la création d’entreprises pour booster le développement économique». Fort du succès de ses précédentes éditions, ce Salon est devenu un événement d’envergure nationale et un rendez-vous incontournable pour les entreprises. Cette manifestation d’utilité publique a pour vocation de mettre en contact direct les entreprises à la recherche de compétences et les diplômés afin de leur permettre de trouver un emploi ou un stage, de les guider dans le choix de leur carrière.

Séminaire national sur le bénévolat à Bouira

L’association Tighri n Ilmezyen (l’Appel des jeunes), de la commune de Taghzout, en collaboration avec l’association Etudiants bienfaiteurs de Bouira, ont organisé hier le premier Séminaire national du bénévolat, au niveau du camp des scouts du chef-lieu de la wilaya. L’événement, qui s’étale sur 3 jours, a vu la participation 127 personnes issues de 37 wilayas du pays. « Nous voulons faire de Bouira la capitale du bénévolat parce qu’elle recèle un important potentiel dans ce domaine. Nous voulons aussi mettre un terme au travail associatif occasionnel et nous lancer dans le durable, et ce, à travers la formation», dira Hakim Ouamrane, président de Tighri n Ilmezyen. « Il y a beaucoup d’actions de bénévolat qui sont organisées ici et là. Malheureusement, la plupart ne sont pas structurées. Notre objectif ici, c’est de montrer le chemin aux jeunes et aux associations sur les mécanismes d’organisation de telles actions», explique Thiziri Betatache, membre de l’association Etudiants bienfaiteurs.

Au menu de cette rencontre de 3 jours du séminaire, 7 ateliers de formation et une conférence-débat. Les travaux des ateliers traiteront des techniques de communication, les médias, le leadership,etc. « Nous voulons aussi apporter notre aide aux associations villageoises (Tajmaith), qui ne sont pas structurées. L’impact sur la société ne serait que positif, que ce soit sur le volet économique, social, touristique, éducatif ou autre», dira encore Hakim Ouamrane.

Mohamed El Ghazi veut mettre un terme « aux grèves sauvages»

Le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale, M. Ghazi, a révélé hier lors de sa visite à Boumerdès, qu' »une réflexion était engagée au niveau de son ministère pour définir de nouvelles mesures concernant l’organisation des grèves». Selon l’orateur, il s’agit d’éviter le scénario des « grèves sauvages». Il a révélé qu’une rencontre l’avait réuni avec les représentants des syndicats autonomes au niveau de son ministère. De plus, ils s’étaient entendus sur la désignation d’une commission indépendante pour définir la nomenclature des emplois « pénibles» concernés par la retraite anticipée. Quant à l’avant-projet du nouveau code de travail, il est toujours « en voie d’enrichissement», selon le premier responsable du secteur. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé On vous le dit
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair