formats

On vous le dit

Publié le 16/03/2017, par dans Non classé.

– L’ambassadeur du Japon encense Condor

Diversifier en augmentant les échanges économiques entre les deux pays, qui s’élèvent à 2 milliards de dollars US, et cap sur un partenariat de large spectre, notamment dans la construction automobile. Ce sont les deux axes autour desquels s’est articulée la brève intervention de l’ambassadeur du Japon en Algérie, Masaya Fujiwara, lors d’un point de presse tenu hier à Bordj Bou Arréridj, après une tournée dans certaines unités d’électroménager dans la zone industrielle.

« Nos relations avec l’Algérie sont historiques, elles remontent aux années 1970, lorsqu’on a installé des sociétés d’hydrocarbures, notamment les raffineries d’Arzew et Skikda. Aujourd’hui, nous sommes à Bordj Bou Arréridj, et je tiens à souligner le grand succès de l’entreprise Condor. Mais nous voudrions élargir l’éventail de la coopération pour aller à l’industrie automobile», dira-t-il. Il a été également question lors de cette visite de la possibilité de coopération dans les domaines de l’électronique et des énergies durables.

– A quoi sert la carte d’identité biométrique ?

Quand la carte nationale d’identité biométrique a été mise en circulation, nombreux ont été ceux qui ont applaudi. Ils se sont dit qu’elle allait contribuer à réduire les problèmes administratifs des citoyens. Erreur. Il se trouve d’abord que l’identité du possesseur de la carte est inscrite en de si minuscules caractères arabes que vous auriez besoin d’une loupe pour les lire. Mais cela n’est rien par rapport à certains autres désagréments. En effet, sur la carte de la femme mariée, on n’inscrit que son nom de jeune fille.

Une telle personne, qui posséderait un compte CCP avec son nom de mariée, est forcée par les agents de la poste à fournir un livret de famille pour que sa demande de retrait d’argent soit prise en compte. Autre anomalie : si un couple venait à se présenter à un hôtel, il devra lui aussi montrer son livret de famille, vu que sur les deux cartes d’identité, il y a deux noms différents. Dans ce cas, à quoi sert la modernisation de l’administration mise en avant souvent par Noureddine Bedoui, ministre de l’Intérieur et des Collectivités locales ? Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé On vous le dit
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair