formats

On vous le dit

Publié le 09/02/2017, par dans Non classé.

– Un bouc vendu à 220 000 DA à Leghrous (Biskra)

Samedi dernier, le marché à bestiaux de Leghrous, commune agro-pastorale située à 46 km au sud-ouest de Biskra, a connu une vente record d’un bouc (atrouss) de la race appelée localement « Beldia ou Arabiya», qui a été cédé par son propriétaire à 220 000 DA. Il faut dire que ce spécimen, de 1,20 m au garrot, présentant une allure altière de reproducteur, avec des poils noirs lisses et brillants, de longues et fines cornes incurvées, une barbichette impériale et jetant des regards de feu vers les badauds, a tout de suite attiré l’attention et le regard des acheteurs.

Après d’âpres enchères, qui ont débuté à 80 000 DA, l’animal a changé de propriétaire presque pour le triple de ce prix, a-t-on constaté. A noter que les caprins sont encore très appréciés par les éleveurs et habitants des zones rurales de Biskra pour leur résistance aux aléas climatiques et leur capacité à digérer tous les végétaux. En plus de la viande moins grasse que celle des ovins, les chèvres offrent un lait d’excellente qualité, des peaux utilisées en maroquinerie et pour fabriquer bendir, tambourin et derbouka, ainsi que des poils résistants, que les tisserandes utilisent pour confectionner des « tellis» (épaisse couverture), des paillassons, des tapis et de lourdes tentures.

– L’association Errahama de Boumerdès soutient les cancéreux

L’association Errahma de lutte contre le cancer de Boumerdès met à la disposition des malades cancéreux des poches de colostomie, suite à un don reçu de la part de bienfaiteurs. Ainsi, après avoir pu « se débrouiller» par ses propres moyens un siège au Sahel, quartier situé à l’est du chef-lieu de wilaya, l’association poursuit ses activités de sensibilisation et d’assistance aux malades de la wilaya de Boumerdès et des wilayas limitrophes (Alger, Tizi Ouzou et Bouira).

Elle est prête également à aider les malades, notamment les plus démunis d’entre eux, à s’octroyer des médicaments ou tout matériel dont ils peuvent avoir besoin. Pour rappel, une journée de sensibilisation a été organisée par la même association avant-hier à la bibliothèque de Zemmouri, en collaboration avec l’Association de la jeunesse et de l’enfance locale.

– Dix-neuf contrebandiers appréhendés dans le sud du pays

Dix-neuf (19) contrebandiers ont été appréhendés et plusieurs produits issus de la contrebande ont été saisis mardi par des détachements de l’Armée nationale populaire (ANP) dans le sud du pays, indique hier le ministère de la Défense nationale dans un communiqué. « Dans le cadre de la sécurisation des frontières et de la lutte contre la criminalité organisée, des détachements de l’ANP ont appréhendé, le 7 février 2017 à Tamanrasset, Bordj Badji Mokhtar, In Guezzam (6ème Région militaire) et Adrar (3ème Région militaire), 19 contrebandiers et saisi deux camions, un véhicule tout-terrain, 46,3 tonnes de denrées alimentaires, 1.000 litres de carburant, 18 groupes électrogènes, 16 marteaux piqueurs, 5 détecteurs de métaux et 2.160 unités de produits cosmétiques», note la même source. D’autre part, des détachements de l’ANP et des éléments de la Gendarmerie nationale « ont arrêté à Tlemcen, Adrar, Bechar et In Guezzam, 29 immigrants clandestins de différentes nationalités africaines», ajoute le communiqué.

– Plus de 1000 affaires liées à la cybercriminalité enregistrées en 2016

Plus de 1.000 affaires liées à la cybercriminalité ont été enregistrées en Algérie en 2016, selon un bilan rendu public hier par la Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN). Il s’agit, précise la même source, de crimes d’atteinte à la sécurité des systèmes informatiques, d’escroquerie via Internet et d’autres formes de cybercriminalité dans lesquelles ont été impliqués plus de 946 individus durant l’année 2016.

Pour faire face à ce genre de criminalité, la DGSN a lancé une campagne de sensibilisation sous le thème « Ensemble pour un internet meilleur», en utilisant ses deux pages sur les réseaux sociaux (Facebook et Twitter) ainsi que son site officiel afin de promouvoir une utilisation sûre et positive de la toile notamment parmi les enfants et les jeunes.

Cette campagne vise à ancrer une prise de conscience collective, responsabiliser les utilisateurs d’internet, quelque soit leur âge, poste ou situation sociale, et promouvoir une utilisation sûre, responsable et positive de la technologie numérique parmi les enfants et les jeunes, ajoute le communiqué. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé On vous le dit
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair