formats

On vous le dit

Publié le 13/02/2016, par dans Non classé.

Ali Haddad au secours de Sidi Boumediène (Tlemcen)

Pendant son court séjour à Tlemcen où il a rencontré des chefs d’entreprise, Ali Haddad ne pouvait se passer d’une ziara (visite spirituelle) au mausolée de Sidi Boumediène. Une sorte de Mecque pour tous les responsables de la République en quête d’une baraka en visite dans cette ville. A la sortie des « lieux saints», Kamel Bounaga, président de la coordination des associations de Tlemcen, nous a informés : « M. Haddad a fait un don important à cette mosquée pour sa restauration et son équipement et il est prêt à prendre en charge tout ce que nécessitait cette mosquée.» Un geste fortement apprécié par les Tlemcéniens, selon M. Bounaga.

Un syndicat pour les professeurs de médecine

Les professeurs et docents en médecine, chirurgie dentaire, pharmacie et sciences fondamentales, ont procédé, mercredi, à la création de leur syndicat national sous la coupe de l’Ugta. Cette organisation est présidée par le professeur en chirurgie générale et chef de service au Chu de Blida, Si Ahmed El Mahdi. Sur les raisons de la création du syndicat, le secrétaire général du Snaram dira : « Nous sommes 200 adhérents ne jouissant d’aucune considération. A travers cette organisation légale, nous allons défendre nos intérêts socioprofessionnels et imposer notre place au statut de cadre de la nation, vu notre cursus. On a un pied dans la santé et un autre dans l’enseignement supérieur, chose qui n’est pas évidente.»

Un panneau de signalisation déroute les riverains à Chlef

Les résidants de Haï El Hamadia, à la sortie ouest de la ville de Chlef, ainsi que des parents d’élèves, ont été désagréablement surpris de voir que l’unique voie d’accès à leur cité à partir du pont de Haï Bensouna a été interdit pour les automobilistes, ce qui les oblige à faire un long détour pour rejoindre leur habitation et l’établissement scolaire. En conséquence, ils demandent aux services concernés de revoir leur décision ou, à défaut, aménager un rond-point sur la chaussée à hauteur de l’hôtel olympique. C’est l’unique voie de salut pour eux afin que cesse le calvaire qu’ils vivent au quotidien.

Projet de production de fibre optique en Algérie

L’Algérie compte se lancer prochainement dans la production de fibre optique, selon Azouaou Mehmel, Pdg d’Algérie Télécom. Selon lui, Algérie Télécom est en discussion avec des groupes industriels nationaux pour la production locale de fibre optique et des accessoires que l’entreprise importe depuis l’étranger, précisant que l’entreprise qu’il dirige engagera bientôt des partenariats avec ces groupements industriels pour la production de fibre optique. Il a fait remarquer que le besoin de l’Algérie en cette matière (fibre optique) est très important, notamment pour le câblage domestique. M. Mehmel a fait état aussi de l’existence de projets de fabrication locale d’équipements de connexion comme les terminaux, les modems et certains accessoires.

Peine capitale pour enlèvement et assassinat d’une enfant à Tlemcen

La chambre criminelle de la cour de justice de Tlemcen a condamné à la peine capitale, mercredi dernier, le principal accusé dans l’enlèvement et l’assassinat, en 2013, dans la commune de Sebdou (sud du chef-lieu de wilaya), de la petite Sana, 6 ans. Agé de 26 ans et repris de justice, l’accusé, qui s’avérera plus tard être le beau-père de l’enfant (en conflit avec son épouse), avait enlevé au mois de mars 2013 la petite Sana à sa sortie de l’école.

Le jour de la disparition de l’enfant, la population, fortement affectée, s’était mise à la recherche de la victime. Les investigations, notamment des éléments de la Gendarmerie nationale, avaient abouti à la découverte du corps dans un puits abandonné, à quelques mètres seulement du domicile familial. Le médecin légiste constatera le meurtre par strangulation. L’enquête mènera alors à l’arrestation de deux suspects, qui nieront d’abord les faits, avant que l’un deux reconnaisse son acte barbare. Ce dernier sera condamné à la peine capitale, tandis que l’autre personne, initialement impliquée, sera innocentée.

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé On vous le dit
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair