formats

On vous le dit

Publié le 22/01/2017, par dans Non classé.

Des désagréments pour enterrer les morts à Tiaret

De nombreux citoyens de la ville de Tiaret, notamment les familles en charge des funérailles de leurs proches, se sont retrouvés coincés ces derniers temps, dès lors que pour les besoins des enterrements, ils doivent se rendre jusqu’à la commune voisine, Dahmouni, pour se procurer des dalles, moyennant de grosses sommes d’argent et accéder aux desiderata des fossoyeurs en versant du bakchich pour pouvoir mettre en terre leurs morts. Une situation pénalisante, qui cause de sérieux désagréments, alors que jusque-là, ce sont les services de la mairie qui se chargeaient de mettre à disposition des citoyens les matériaux et l’eau. Nos élus et les responsables de l’administration en sont-ils conscients ?

L’ex-sénateur de Tiaret précise

Dans une de nos précédentes éditions, nous avons évoqué la polémique qui s’est installée au lendemain du passage d’Ahmed Ouyahia à Tiaret, s’agissant de dissidents qui se sont réunis dans une ferme et fait état du cas de l’ex-sénateur déchu du bureau et du conseil national. Notre ami Djamel Eddine Belhadj précise : « Il n’y a jamais eu éviction, mais que son départ des instances du RND était le fruit d’une décision personnelle de ne pas cautionner les désignations.» Dont acte.

Dix personnes décédées par asphyxie au monoxyde de carbone

Dix personnes sont décédées, asphyxiées par le monoxyde de carbone émanant des appareils de chauffage dans plusieurs wilayas du pays durant les dernières 48 heures, selon un bilan rendu public hier par les services de la Protection civile. Il s’agit de deux personnes asphyxiées à Grarem Gouga (Mila), deux à Settara et Texenna (Jijel), quatre à Sour El Ghozlane (Bouira) et deux autres à Ouled Brahim (M’sila). Durant la même période, les unités de la Protection civile ont enregistré 5485 interventions pour répondre aux appels de secours suite à des accidents de la circulation, accidents domestiques, évacuations sanitaires, extinction d’incendies et dispositifs de sécurité. En outre, quatre personnes ont été tuées et quatre autres ont été blessées dans des accidents de la circulation survenus dans différentes régions du pays.

Le tourisme mondial se porte bien

Depuis la crise économique et financière mondiale de 2009, l’année 2016 a été la septième année consécutive de croissance soutenue. Il faudrait remonter aux années 1960 pour trouver une telle séquence de croissance solide et ininterrompue. Il s’ensuit que, par rapport au record atteint en 2008 avant la crise, 300 millions de touristes internationaux de plus ont sillonné le monde en 2016. Les recettes du tourisme international se sont accrues à un rythme similaire au cours de cette période (les résultats concernant les recettes de 2016 seront présentés en mai). Selon Taleb Rifai, secrétaire général de l’OMT, le tourisme a fait preuve d’une force et d’une résilience extraordinaires ces dernières années malgré les nombreux défis auxquels il a été confronté, notamment en matière de protection et de sécurité. Le tourisme international continue de se déployer vigoureusement et de contribuer à la création d’emplois mais aussi au bien-être des communautés dans le monde entier.

Premier vol commercial entre Ouargla et Tunis

Un premier vol commercial régulier entre Ouargla et Tunis (Tunisie) de la compagnie nationale Air Algérie aura lieu le 12 février prochain, selon l’APS. Cette nouvelle liaison sera effectuée à raison d’une seule rotation par semaine (aller-retour) avec un avion de type ATR pour transporter environ 66 passagers, a précisé le chef département marketing de cette entreprise. Les départs de l’aéroport de Aïn El Beïda (Ouargla) sont prévus chaque dimanche à 13h30, tandis que les vols retour depuis l’aéroport de Carthage (Tunis) sont programmés le même jour à 16h25, a détaillé Mohamed Walid Yedjour. Cette nouvelle desserte est considérée comme la première ligne internationale régulière programmée par la compagnie nationale Air Algérie, depuis Ouargla, sans compter les vols hadj et omra.

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé On vous le dit
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair