formats

On vous le dit

Publié le 12/01/2017, par dans Non classé.

– Le dépôt de carburant de Chlef sera transféré

Le dépôt de carburants situé au centre de Chlef, dans l’enceinte de la gare ferroviaire, sera enfin transféré à la zone industrielle de Oued Sly, à 5 km à l’ouest du chef-lieu de wilaya. Le PDG de Naftal, Hocine Rizou, a visité, lundi dernier, le site d’implantation de nouveaux entrepôts devant assurer l’approvisionnement en carburants de toute la région.

Ces derniers viendront remplacer les anciennes installations de distribution, de surcroît vétustes et inadaptées aux exigences de l’activité. A cela s’ajoutent les risques qu’elles font courir aux riverains en matière de sécurité, ainsi que les désagréments occasionnés aux automobilistes par les manœuvres fréquentes des trains transportant ces produits.

– Une fillette meurt de la rage à l’hôpital El Kettar

Mordue par un animal domestique il y a plus de quinze jours, une fillette, K. Romaissa, 7 ans, est morte dans la soirée de lundi à l’hôpital El Kettar, à Alger, a-t-on appris de source locale. Scolarisée en classe de 2e année primaire, la victime habite à Figuier, à 4 km à l’est de Boumerdès. Les raisons exactes de sa mort ne sont pas encore connues, même si d’aucuns évoquent la piste de la rage. Evacuée dans un premier temps à l’hôpital de Thénia, son médecin traitant aurait diagnostiqué des signes de cette maladie mortelle, a-t-on indiqué.

La défunte a été mordue il y a deux semaines par un animal domestique alors qu’elle était chez ses cousins maternels à Thénia, ajoute notre source. Pour réduire le risque de contracter cette maladie, il est recommandé d’éviter tout contact avec des animaux et de faire des vaccins d’immunoglobulines antirabiques dès le moindre contact avec l’animal porteur.

Il faut rappeler que malgré la prolifération des chiens errants dans les lieux publics, rares sont les localités de la wilaya qui organisent des campagnes d’abattage de ces animaux pour protéger la vie des citoyens. En 2015, l’administration a réservé une somme d’un million de dinars pour mener des opérations de dératisation à l’intérieur du siège de la wilaya. Pas plus. C’est dire que même l’argent destiné à protéger la santé publique n’est souvent pas distribué selon l’ordre des priorités.

– Al Baraka sanctionne une directrice d’agence

La direction générale d’Al Baraka Bank Algérie vient de prendre des mesures disciplinaires à l’encontre de la directrice de l’agence de Chéraga, à Alger, après s’être rendu compte qu’un découvert bancaire a été autorisé illégalement à un client ayant sollicité un prêt. Selon des sources sûres, la banque n’a subi aucun préjudice financier du fait que l’emprunteur a présenté les garanties nécessaires. Il n’en demeure pas moins que « la responsable mise en cause n’avait pas à octroyer le crédit avec découvert bancaire, sans passer par la procédure habituelle, à savoir la commission habilitée à trancher ce genre de question», nous dit-on.

– La justice est-elle indulgente avec les maires à Tiaret ?

La relaxe du président de l’APC de Oued Lili par le tribunal de Sougueur vient d’être confirmée par la cour de justice de Tiaret pour une affaire liée au foncier. Cela intervient alors que le président de l’APC de Aïn Dheb, une importante commune agropastorale, a vu sa peine confirmée, soit six mois de prison avec sursis pour son implication dans un dossier lié à l’emploi. D’autres élus sont poursuivis dans des affaires de gestion que la loi a dépénalisées. Si certains vont jusqu’à dire que la justice a été indulgente avec les élus du peuple, d’autres y voient l’application effective des lois de la République, loin des pressions de la société civile.

– Hommage à la ville de Blida à travers un concert

Le chanteur de musique arabo-andalouse, Farid Khodja, rend hommage à sa ville, Blida, dans un concert à l’occasion de la sortie nationale de son album Narandj (bigarade), fruit emblématique de la cité des Roses et « témoin de sa dimension culturelle et civilisationelle», et ce, aujourd’hui, à 19h, à la salle Ibn Zeydoun, à Riadh El Feth (Alger). « J’invite tous les amis de Blida, qu’ils soient de cette ville ou d’ailleurs, à venir assister au concert, une manière de voyager agréablement à travers le beau passé citadin de Blida, et de dire basta à sa clochardisation et sa régression», déclare-t-il.

Et de poursuivre : « Tirons la sonnette d’alarme pour la sauvegarde de notre ville. Personnellement, je veux contribuer à cela en tant qu’artiste. Unissons-nous pour la cause blidéenne !» Une séance de dédicace de son nouvel album est aussi programmée lors du concert. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé On vous le dit
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair