formats

On vous le dit

Publié le 28/11/2016, par dans Non classé.

La CNAS de Chlef facilite l’accès aux handicapés

Dans le sillage du lancement de son service Télépaiement permettant de régler en ligne les cotisations sociales déclarées , la direction de l’agence de wilaya CNAS de Chlef a mis des chaises roulantes à la disposition des personnes handicapées, afin de leur permettre de se déplacer à l’intérieur de ses services. Elle a également réhabilité et renforcé tous les accès destinés à cette catégorie d’assurés sociaux. L’initiative des responsables de la CNAS de Chlef a été fortement appréciée par les concernés.

Allure A8 pour les fans de selfies

Le Condor Allure A8 est le tout nouveau modèle de la série haut de gamme Allure, un smartphone idéal pour les fans de selfies, de mode et pour un usage professionnel. Il allie puissance et élégance en même temps. Avec une caméra frontale de 8 MP et lentille 5P (moins de distorsions) et un flash écran permettant de capturer des selfies illuminés, et ce, même dans un cadre nocturne, le A8 capte toute la beauté de la cible, même dans le noir. La caméra principale a une résolution de 13 MP. Son design métallique robuste et ses bordures brillantes lui donnent toute son élégance, avec 8,15 mm d’épaisseur seulement pour un poids de 150 grammes, il permet une prise en main très confortable, mais aussi très agréable au toucher. Il dispose aussi d’une batterie de 3150 MAH, autonomie idéale pour les adeptes des réseaux sociaux, mais aussi pour les professionnels, allant jusqu’à 12 heures en utilisation intensive.

ALGERIA 2.0 au cyberparc de Sidi Abdallah

Après le succès des précédentes éditions, l’Algeria 2.0 sera de retour du 13 au 17 décembre 2016 au cyberparc de Sidi Abdallah. ANPT et XMédia & Event organisateurs de l’événement, remettent ce challenge à l’ordre du jour, avec un contenu plus riche à travers des conférences, des formations, des concours et des espaces d’échange et d’expositions. Sponsorisé par Mobilis, Samsung, ItSolutions et NCIS, cet événement est considéré comme le carrefour international des professionnels des TIC et du WEB 2.0 et s’inscrit dans la stratégie qui a pour l’objectif majeur d’assurer une mutation de notre société vers un avenir numérique. En effet, les technologies de l’information et de la communication représentent un puissant levier de développement économique et social et créent des opportunités nouvelles de développement. Cette année, l’édition 2016 sera dédiée aux compétences africaines et aux pays émergents, ainsi qu’aux compétences algériennes et avec les nouveautés de la réalité virtuelle.

La diversion de l’OPGI de Sétif

Pour vérifier sur le terrain le taux d’avancement des projets de réalisation de différents segments de logements, deux inspecteurs du ministère de l’Habitat, de la Ville et de l’Urbanisme ont séjourné les 23 et 24 novembre 2016 à Sétif, où ils ont inspecté des chantiers à El Eulma, Salah Bey, Aïn El Kebira, Bir El Arch, Aïn Azel, Aïn Oulmène, englobant, nous dit-on, pas moins de 15 000 unités. Pour maquiller un bilan erroné, l’Office de promotion et gestion immobilière (OPGI) de Sétif, trouve l’astuce. Ainsi, les façades de certains blocs inachevés bénéficient d’une première couche de peinture. Pour que la diversion tienne le coup, on installe même des persiennes. Sans nul doute aguerris, les inspecteurs vont, nous dit-on, franchir le seuil des blocs maquillés. En ouvrant les portes, ils découvrent le pot aux roses. C’est-à-dire des travaux à moitié réalisés. Ce n’est pas tout, les inspecteurs vont jusqu’à découvrir des logements achevés sur papier alors que sur terrain, ils n’ont pas dépassé le stade des fondations…

Anarchie à l’état civil de Sétif

Le citoyen qui se présente au service de biométrie de la cité Kaaboub de Sétif pour retirer sa carte d’identité biométrique est non seulement mal accueilli, mais doit poireauter au moins une heure pour être en fin de compte prié de rebrousser chemin sans le fameux sésame. N’étant sans nul doute pas un cas isolé, une femme a tenu à nous raconter sa mésaventure. « Le 6 novembre, je reçois un SMS m’invitant à récupérer ma carte d’identité. 18 jours après, c’est-à-dire jeudi 24 novembre, je me décide à retirer le document en question. A ma grande surprise, l’agent, qui n’est pas du tout courtois avec les citoyens qui ne se sont pas présentés pour demander l’aumône, n’a rien trouvé de mieux à me dire que ma carte d’identité n’est toujours pas arrivée», révèle la bonne dame qui a tenu à dénoncer de tels comportements… Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé On vous le dit
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair