formats

On vous le dit

Publié le 02/10/2016, par dans Non classé.

Séismes à Tipasa et Mila

Un séisme de magnitude 3,3 sur l’échelle de Richter a eu lieu hier à 4h20 dans la wilaya de Tipasa, a indiqué un communiqué du Centre de recherche en astronomie, astrophysique et géophysique (CRAAG). L’épicentre du séisme a été localisé à 4 km sud-ouest de Beni Melouk. Un autre séisme de magnitude 3,1 sur l’échelle de Richter a eu lieu le même jour à 5h15 dans la wilaya de Mila, a indiqué également le Centre de recherche en astronomie, astrophysique et géophysique. L’épicentre du séisme a été localisé à 14 km sud-est de Chelghoum El Aïd (wilaya de Mila), précise le communiqué.

Venue participer à la rencontre scientifique, une Française refoulée à l’aéroport d’Alger pour absence de visa

Invitée par l’Académie algérienne des chirurgiens de la tête et du cou à communiquer lors des journées thématiques, organisées vendredi et samedi à la faculté de médecine à Alger sur « Le risque infectieux en milieu chirurgical», le Pr D. Salmon, du service des maladies infectieuses de l’hôpital Cochin à Paris, arrivée dans un avion d’Air France dans la soirée de jeudi, a été refoulée très tôt vendredi matin pour absence de visa d’entrée sur le territoire algérien. Toutes les tentatives des organisateurs de trouver une solution pour avoir un « document équivalent» au visa se sont avérées vaines, surtout que « cela s’est passé dans la nuit et c’est le week-end ; nous n’avons rien pu faire. Personne ne pouvait nous renseigner ou nous régler le problème au niveau de l’aéroport», nous confie un des organisateurs. La dame a dû passer toute la nuit sur une chaise à l’aéroport d’Alger pour s’envoler dans le même avion qui l’avait ramenée.

Arrestation de 329 individus impliqués dans diverses affaires criminelles à Alger

Les services de sûreté de la wilaya d’Alger ont procédé durant la période allant du 16 au 25 septembre à l’arrestation de 329 individus impliqués dans diverses affaires criminelles, telles que la possession de drogue, le port d’armes prohibées et la création de parkings illicites, a indiqué mercredi un communiqué de ces services. Selon la même source, les services de la wilaya d’Alger ont appréhendé durant la période allant du 16 au 25 septembre 225 individus impliqués dans des affaires liées à la possession de drogues et de psychotropes, 77 autres pour port d’armes prohibées et 27 contrevenants ayant créé des parkings illicites, portant le nombre global d’individus appréhendés à 329. La police judiciaire de la sûreté d’Alger a traité durant la même période 226 affaires liées à la détention de drogue et de psychotropes et arrêté 225 mis en cause dans ces affaires. Elle a également saisi 43 plaquettes de cannabis et 723 comprimés psychotropes, a précisé le communiqué. Les mêmes services ont en outre traité 69 autres affaires liées au port d’armes prohibées et procédé à l’arrestation de 77 individus impliqués dans ces affaires et saisi 86 armes blanches, a poursuivi la même source. Dans le cadre de la lutte contre le phénomène des parkings anarchiques à travers les rues et les quartiers de la capitale, les services de sûreté de la wilaya d’Alger ont recensé 25 parkings illicites et appréhendé 27 contrevenants.

Il tente de brûler sa femme : elle est indemne, lui gravement brûlé

Un homme s’est grièvement brûlé dans le nord de l’Italie en tentant de brûler son épouse qui voulait le quitter, ont rapporté hier des médias locaux. Vendredi en fin d’après-midi, une violente dispute a éclaté entre les deux conjoints quadragénaires en instance de divorce, tous deux Albanais résidant à Gorgonzola, dans l’agglomération de Milan. Ne supportant par l’idée de la séparation, le mari s’est saisi d’un bidon d’essence pour asperger l’appartement et son épouse, avant d’allumer son briquet. Mais ce sont ses propres vêtements, arrosés involontairement dans son élan, qui ont pris feu. Son épouse est parvenue à sauter à temps par le balcon de l’appartement, situé au premier étage, suivie de peu par son mari. Elle est indemne, mais lui est hospitalisé dans un état grave, souffrant de brûlures au 3e degré. Aucun de leurs trois enfants, âgés de 23, 22 et 14 ans, n’était présent au moment des faits.

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé On vous le dit
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair