formats

On vous le dit

Publié le 07/09/2016, par dans Non classé.

– Arrestation massive d’une centaine de membres de gangs en Colombie

Plus d’une centaine de membres de gangs criminels, dont 84 du Clan del Golfo, principale bande de narcotrafiquants de Colombie, ont été arrêtés en quelques heures lundi, lors de plusieurs opérations à travers le pays, ont annoncé les autorités. Une opération conjointe de la police nationale et du parquet a abouti notamment à « la capture de 84 membres du Clan del Golfo», gang issu de la démobilisation des milices paramilitaires d’extrême droite armées contre les guérillas d’extrême gauche.

L' »opération Nemesis V» a été menée dans sept départements (Bolivar, Meta, Valle del Cauca, Cesar, Choco, Nariño et Risaralda) ainsi que dans le secteur du Magdalena Medio et d’Uraba, permettant l’arrestation de plusieurs chefs locaux du Clan del Golfo, a précisé la police dans un communiqué.

– Des océans « malades» du réchauffement, selon des scientifiques

Le réchauffement climatique abîme les océans comme jamais, diffusant des maladies aux animaux comme aux êtres humains et menaçant la sécurité alimentaire partout dans le monde, met en garde un rapport scientifique publié lundi. Les recherches ont été menées par 80 scientifiques de douze pays, ont précisé des experts réunis à Honolulu pour le congrès de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN).

Les eaux de la planète ont absorbé plus de 93% de la chaleur supplémentaire résultant du réchauffement depuis les années 1970, limitant la chaleur ressentie sur la terre, mais modifiant radicalement le rythme de la vie dans les océans, souligne Dan Laffoley, l’un des principaux auteurs du rapport intitulé « Explications sur le réchauffement océanique».

– Un très rare baleineau blanc filmé par un drone en Australie

Des scientifiques sont parvenus à capter au large de l’Australie, grâce à un drone, de spectaculaires images d’une baleine franche australe nageant au côté de son petit, un baleineau dont la couleur blanche est extrêmement rare. Les chercheurs ont repéré les deux cétacés alors qu’ils effectuaient des relevés aériens de la population de baleines franches au large de l’Etat d’Australie occidentale.

« Les drones permettent d’effectuer sans les déranger des mesures de la taille et de l’état des baleines franches australes vivantes», a déclaré Fredrik Christiansen, de l’Unité de recherche sur les cétacés de l’université Murdoch (Mucru) de Perth. Les drones offrent en outre un nouvel angle de vue sur les majestueux mammifères marins, a ajouté son collègue Lars Bejder, qui a participé à la captation de ces images en juillet et août.

La baleine franche australe n’est pas considérée comme une espèce menacée. Sa population a en effet montré des signes de reconstitution après avoir été décimée au siècle passé lors des campagnes de chasse. Mais leur nombre demeure néanmoins limité. Il est évalué pour les seules eaux australiennes à 3000 individus. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé On vous le dit
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair