formats

On vous le dit

Publié le 30/08/2016, par dans Non classé.

– La mairie de Madrid va réclamer 18,4 M d’euros au Real Madrid

La mairie de Madrid a annoncé hier qu’elle allait réclamer au Real Madrid la restitution de 18,4 millions d’euros d’aides publiques après une décision de la Commission européenne de juillet, établissant que ce versement effectué en 2011 était illégal. « La municipalité de Madrid emploiera les moyens nécessaires pour exécuter la décision de la Commission européenne et récupérer l’aide de 18,4 millions d’euros concédée au Real Madrid», a écrit la mairie dans un communiqué. Selon Bruxelles, le club et la mairie de Madrid, alors dirigée par le Parti populaire (conservateur), se sont mis d’accord sur un versement illégal autour de la vente d’un terrain municipal.

Le club avait payé 595 000 euros en 1998 pour ledit terrain, l’opération ne s’était pas concrétisée pour des raisons techniques et la ville avait versé 22,7 millions d’euros de compensation en 2011, alors qu’elle aurait dû, selon la Commission, ne verser que 4,3 millions d’euros. Le terrain concerné a donc « été surévalué de 18,4 millions d’euros», a estimé Bruxelles dans sa décision rendue le 4 juillet, faisant bénéficier le Real « d’un avantage injustifié par rapport aux autres clubs, avantage que le club doit à présent rembourser».

– Véhicules neufs commandés: Près de vingt requêtes en deux mois

Le ministère du Commerce a reçu en deux mois près d’une vingtaine de requêtes de clients mécontents des prestations des concessionnaires automobiles, a indiqué le directeur général du contrôle économique et de la répression des fraudes auprès du ministère, Abderrahmane Benhazil. « Nous avons reçu, durant les mois de juin et juillet derniers, 18 requêtes à l’égard des concessionnaires qui n’auraient pas respecté leurs engagements vis-à-vis de leurs clients», a déclaré à l’APS M. Benhazil, rappelant qu’une opération de vérification de ces pratiques est toujours en cours.

Selon ce responsable, citant un bilan provisoire de cette opération, les services du ministère ont effectivement relevé des pratiques interdites par la réglementation en vigueur. « Certains concessionnaires n’ont pas respecté les termes de la commande», a-t-il affirmé. L’annulation des commandes des véhicules constitue la principale cause de litige (9 requêtes), suivie du non-respect des délais de livraison (5 requêtes). Les clients ont également protesté contre le non-respect des prix de cession figurant sur les bons de commande (3 requêtes) et contre la vente d’un véhicule ne répondant pas aux attentes (1 requête).

– Simulation de vie sur Mars : Les 6 volontaires de la NASA sortent d’un an d’isolement

Les six volontaires qui s’étaient isolés pendant un an à Hawaii afin de récolter des informations utiles pour envoyer des astronautes sur Mars ont terminé leur expérience, dimanche, la plus longue mise à l’écart menée par les Etats-Unis. L’équipage, trois hommes et trois femmes, était confiné sur la côte nord de l’île Mauna Loa, dans un dôme de 11 mètres de diamètre et six mètres de hauteur. Le Français Cyprien Verseux, exobiologiste, s’est dit « très emballé de retrouver des sensations, comme se balader à l’air libre, rencontrer des inconnus et manger des produits frais».

Le plus difficile pour les isolés était « la monotonie», a-t-il expliqué dans une interview sur Périscope, conseillant aux prochains volontaires éventuels d’emporter des livres avec eux. Les participants à l’expérience n’ont pas vécu les changements de saison à l’intérieur du dôme et ne pouvaient sortir qu’avec une combinaison spatiale. Néanmoins, le Français était satisfait des résultats de l’expérience. « Une mission sur mars est réaliste dans un futur proche», a t-il expliqué. « Les problèmes techniques et psychologiques peuvent être surmontés.»

– Maradona bloqué en Argentine pour un problème de passeport

Diego Maradona s’est retrouvé bloqué en Argentine dimanche alors qu’il souhaitait se rendre à Dubaï, la douane lui ayant signalé que son passeport faisait l’objet d’un signalement pour vol, a annoncé son avocat hier. « C’est un fait rarissime (…) On lui a signifié que son passeport faisait l’objet d’un signalement pour vol, alors que Diego le tenait à la main !», a déclaré l’avocat de la légende du football argentin, Diego Morla, indiquant qu’il devait s’agir d’une fausse dénonciation.

« Diego est très surpris par cette affaire qui intervient après qu’il a critiqué récemment le gouvernement», a ajouté M. Morla. Début juillet, l’ex-joueur du Napoli avait déclaré que depuis que l’Argentine avait élu le nouveau président de centre droit, Mauricio Macri, le pays était
« à genoux».

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé On vous le dit
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair