formats

On vous le dit

Publié le 04/01/2016, par dans Non classé.

– Un ministre sans escorte à Tizi Ouzou

Nommé ministre de la Jeunesse et des Sports en juillet 2015, Ould Ali El Hadi ne déroge pas à ses habitudes « populaires» malgré son statut de membre du gouvernement. A Tizi Ouzou où il avait exercé pendant des années en qualité de directeur de la maison de la culture Mouloud Mammeri, puis responsable de ce secteur, Ould Ali a été croisé à maintes reprises errant dans les rues grouillantes de la ville.

Sans cravate, ni garde du corps, l’ancien militant du MCB ne rate aussi aucune occasion pour revenir au bercail, en solo, à l’occasion d’événements culturels et autres hommages organisés dans la capitale du Djurdjura. Hier matin, le ministre a été aperçu à la nouvelle ville, devant un kiosque à journaux. Il conduisait seul et était sans escorte, a-t-on constaté. Ould Ali est resté égal à lui-même en matière de modestie avec les citoyens qu’il salue avec la même chaleur d’antan, sachant qu’il n’est pas éternel au poste de responsabilité qu’il occupe à la place du 1er Mai (Alger).

– Le voleur de la mosquée de Chlef sous les verrous

Le voleur d’argent de la zakat et des chaussures dans la mosquée de Haï Salem, dans la banlieue sud de la ville de Chlef ,vient d’être arrêté par les éléments de la police judiciaire de la 2e sûreté urbaine . Il s’agit d’un repris de justice, âgé de 35 ans, qui a été surpris en train de voler des chaussures dans ce lieu de culte avant d’être arrêté par des fidèles et conduit au commissariat. Le mis en cause a été déféré devant le procureur de la République du tribunal de Chlef, qui l’a placé sous mandat de dépôt.

– Un mur de la discorde à Blida

Huit ans après son lancement, le projet de réalisation d’un immeuble de R+10 à Blida, par un promoteur privé, n’est toujours pas terminé. Des riverains à cette construction, située au quartier Les Palmiers, sont contre ce projet et ont tout fait pour l’arrêter (manifestation, dépôt de plainte…), ce qui a retardé son avancement. Ils exigent l’application de la décision de justice du 2 décembre 2013 qui est en leur faveur.

« L’immeuble qui est toujours en construction, non seulement écrase de sa masse les villas voisines, nous prive de l’ensoleillement et ce qui est encore plus grave, il porte atteinte à notre intimité», dénoncent-ils. Mais de son côté, le promoteur déclare, documents à l’appui, que des décisions de justice sont venues annuler la première décision de 2013 et sont toutes en sa faveur. « Les riverains sont même allés jusqu’à construire un mur pour empêcher mes engins de pénétrer à l’intérieur du chantier. Pourtant, une décision de justice exige la démolition du mur pour que je puisse travailler à l’aise, ce qui n’est pas le cas», se défend-il. Entre-temps, le projet avance à pas de tortue…

– Quel chef de cabinet pour le wali de Tiaret ?

Après le départ à la retraite, à sa demande, du chef de cabinet, le chef de l’exécutif de la wilaya de Tiaret a, en marge de la cérémonie d’adieu, a tenu un propos clair à l’intention du candidat devant remplacer Aggad Mokhtar : « En plus de ses compétences, sa maîtrise de l’outil informatique et des NTIC, l’heureux élu doit être polyglotte, ponctuel et responsable.» Qui sera donc cet oiseau rare ?

– Cosby s’exprime pour la première fois depuis son inculpation

Le célèbre acteur Bill Cosby, ancien père chéri de l’Amérique, s’est exprimé publiquement vendredi pour la première fois depuis son inculpation pour agression sexuelle en remerciant ses fans. « Amis et fans, merci», a-t-il écrit brièvement sur son compte Twitter, suivi par 4,1 millions d’abonnés. Bill Cosby, 78 ans, a été inculpé mercredi d' »agression sexuelle avec circonstances aggravantes» — une qualification se rapprochant de celle du viol dans d’autres systèmes judiciaires –, par le procureur du comté de Montgomery, en Pennsylvanie. Ce chef d’accusation peut lui valoir, en cas de condamnation, jusqu’à dix ans d’emprisonnement.

Son avocate, Monique Pressley, avait assuré jeudi sur NBC que l’acteur gardait le moral et serait innocenté après avoir été « accusé injustement». « Mon client n’est pas coupable et nous n’envisagerons aucune sorte d’accord», a affirmé son conseil, interrogée sur la possibilité que l’acteur plaide coupable afin d’obtenir une peine moins lourde. La plainte a été déposée par Andrea Constand, une ex-responsable de l’équipe de basket de l’université de Temple, en Pennsylvanie, pour des faits qui se sont déroulés en 2004.

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé On vous le dit
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair