formats

On vous le dit

Publié le 25/07/2016, par dans Non classé.

– Découverte d’un corps sur un chantier à Larbaâ Nath Irathen

Le corps sans vie d’un homme a été découvert, samedi, dans un chantier au lieudit Tizi n’Semlal dans la localité de Larbaâ Nath Irathen (27 km à l’est de Tizi Ouzou), a-t-on appris hier auprès de la Protection civile. Le corps inanimé de la victime (43 ans) a été retrouvé samedi vers 21h, allongé dans la cour d’une bâtisse en construction, a-t-on indiqué de même source.

Il aurait été victime d’un accident de chantier, selon les premières conclusions de l’enquête menée par les services de sécurité, a-t-on appris de sources sécuritaires locales. Par ailleurs, les éléments de la Protection civile ont procédé au transport du corps sans vie d’une femme âgée de 40 ans retrouvée, vendredi dernier, pendue dans une chambre du domicile familial à Tizi Rached, et de celui d’un homme découvert, samedi, pendu à un arbre dans un champ à Maâtkas.

– Accidents de la circulation : 8 morts et 28 blessés en 24 heures

Au cours de la seule journée de samedi, 8 personnes ont trouvé la mort et 28 autres ont été blessées dans 17 accidents de la circulation, enregistrés à travers 13 wilayas du pays, indique un communiqué de la Gendarmerie nationale publié hier. La wilaya de Béchar déplore l’accident le plus grave ayant provoqué le décès de 3 personnes (deux adultes et un enfant) sur la route reliant cette wilaya à Adrar, suite à un excès de vitesse : le conducteur a perdu le contrôle de son véhicule, qui s’est renversé. Les autres wilayas concernées par des accidents tragiques ont enregistré chacune un décès et des blessés, dont Blida et Tizi Ouzou avec un décès et un blessé chacune, alors que Tipasa déplore un mort et deux blessés et Aïn Témouchent un décès.

– 100 000 antennes paraboliques détruites par les autorités iraniennes

Les autorités iraniennes ont détruit 100 000 antennes paraboliques et autre matériel de réception de la télévision par satellite, ont rapporté hier les médias iraniens. « Tout le matériel a été remis volontairement par les citoyens», affirme l’agence basijnews.ir. « Un million de personnes ont participé à ce programme», a déclaré le chef des Bassidji, le général Mohammad Reza Naghdi, lors d’une conférence de presse avant la destruction du matériel, au cours d’une cérémonie officielle à Téhéran.

Selon lui, « les télévisions satellitaires développent en général la corruption et corrompent la culture de notre société (…) elles ont pour effet l’augmentation du nombre de divorces, le développement de la drogue et de l’insécurité». Bien que très largement enfreinte, la loi interdit la possession et la vente de matériel de réception de télévision par satellite et les contrevenants peuvent être condamnés à une amende allant de 30 à 2 800 dollars. La police effectue régulièrement des descentes pour saisir des matériels de réception visibles sur les toits.

– Lutte contre le virus de la polio au Nigeria

Le président du Nigeria, Muhammadu Buhari, s’est félicité hier qu’il n’y ait aucune nouvelle contamination de poliomyélite depuis exactement deux ans, s’engageant à poursuivre le combat contre la réapparition du virus. Pour rappel, un budget de 12,6 milliards de nairas (41,3 millions de dollars) a été débloqué en 2016 pour financer des campagnes de prévention et de vaccination contre la polio, la rougeole et la fièvre jaune.

Le dernier cas de polio a été recensé le 24 juillet 2014 à Sumaila, dans l’Etat de Kano, dans le nord du Nigeria, au terme d’efforts conjugués des autorités, des personnels de santé, des chefs traditionnels et religieux, de la société civile et des partenaires internationaux. Si aucun nouveau cas n’est recensé d’ici juillet 2017, l’OMS pourra certifier le Nigeria exempt de cette maladie hautement contagieuse, incurable, invalidante et parfois mortelle. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé On vous le dit
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair