formats

On vous le dit

Publié le 23/07/2016, par dans Non classé.

Arrestation des auteurs d’une agression à l’arme blanche à Tissemsilt

Les présumés auteurs d’une agression à l’arme blanche, qui a coûté la vie à un jeune de Tissemsilt, ont été arrêtés par la sûreté de wilaya de Tissemsilt, a-t-on appris vendredi auprès du service de communication de cette structure. Il s’agit de deux jeunes âgés de vingt ans, qui ont agressé un autre jeune, du même d’âge, avec un tournevis, au chef-lieu de la wilaya de Tissemsilt, pas loin du siège de la Protection civile. Des passagers, qui ont trouvé la victime gisant sur le sol, souffrant de graves blessures, ont appelé le numéro vert de la police, le 4815, pour signaler l’agression. Le blessé transporté pourtant rapidement aux urgences de l’Etablissement hospitalier de la wilaya, n’a pas survécu à ses blessures, ayant notamment reçu un profond coup dans le cœur, précise-t-on de même source. Les services de sécurité ont aussitôt ouvert une enquête qui leur a permis d’identifier les présumés coupables en un temps record et de les présenter devant le procureur de la République qui a ordonné de les mettre en garde provisoire.

La phœniciculture menacée par la maladie de boufaroua à Khenchela

La phœniciculture pratiquée au sud de la wilaya de Khenchela est en constante progression en termes de superficie et de production, et constitue un acquis pour les agriculteurs de la région en dépit de la persistance de la menace de maladie de boufaroua, constamment combattue. Activité agricole plutôt nouvelle dans la wilaya, la phœniciculture nécessite davantage d’accompagnement, notamment en matière de vulgarisation technique et de prévention des maladies dont la plus ravageuse demeure le boufaroua, assure le jeune agriculteur Abdennour, exploitant un verger de 300 palmiers dattiers sur les périmètres Rouidjel, dans la commune de Babar. Il détaille que le boufaroua se manifeste à travers une minuscule araignée parasite invisible à l’oeil nu qui s’attaque aux dattes et est repérable par la présence de ses toiles soyeuses blanches autour du régime de dattes vertes causant de gros dégâts à la récolte. Comparativement à la saison écoulée, les quantités de pesticides (acaricide) fournies par les services agricoles en 2016 ont été jugées faibles et les phœniciculteurs doivent se procurer à leurs frais ce produit phytosanitaire pour protéger leurs palmiers, relève ce jeune agriculteur.

Nettoyage du cimetière de Sidi Abdelkader à Relizane

Plusieurs jeunes volontaires ont organisé une campagne de nettoyage du cimetière de Sidi Abdelkader, a-t-on appris des organisateurs de cette action citoyenne. Il s’agit des jeunes adhérents au groupe associatif Mazal el kheir fi bladna, ainsi que des militants de mouvements associatifs, notamment des membres de l’Association des secouristes volontaires, ainsi que des citoyens et des agents de l’APC. Cette campagne a permis de débarrasser les tombes et leurs alentours des déchets et herbes sauvages. Les volontaires ont en outre restauré des tombes détériorées selon les moyens disponibles, et de remettre les pierres tombales à leur place. Les organisateurs comptent renouveler cette initiative tous les vendredis, pour toucher d’autres cimetières, a indiqué Zoubir Derkaoui, un des initiateurs, ajoutant que l’objectif est d’inculquer le sens du volontariat et impliquer les jeunes dans des actions citoyennes. Sidi Abdelkader, situé au centre de la ville de Relizane, est le plus ancien cimetière de la ville. Il date de 120 ans, et s’étend sur une superficie de 10 hectares.

Un avion de l’armée de l’air indienne disparaît avec 29 personnes à bord

L’Inde a lancé d’importantes recherches, hier, pour retrouver un avion de l’armée de l’air en route pour les îles indiennes d’Andaman et Nicobar, disparu avec 29 personnes à bord. Cinq avions de surveillance, ainsi que 13 navires de la marine et bateaux des gardes-côtes ont commencé les recherches pour retrouver l’avion de transport militaire de construction russe Antonov AN-32, disparu vraisemblablement au dessus du golfe du Bengale. L’appareil a disparu peu après son décollage de Chennai, métropole du sud du pays. « Opération de recherche et de secours de grande ampleur lancée pour retrouver l’AN-32 qui devait atteindre Port Blair (capitale des îles) à 11H30. Déploiement maximal effectué au plus vite», a indiqué le ministère de la Défense sur twitter. Le dernier contact avec l’appareil, qui transportait pour l’essentiel du personnel militaire et six membres d’équipages, a été établi une quinzaine de minutes après le décollage. « Une opération de recherches est en cours. L’avion a décollé à 08H30 (03H00 GMT) et devait atterrir à 11H30 à Port Blair », capitale du territoire, a indiqué le commandant Anupam Banerjee. Ces appareils peuvent voler quatre heures sans nécessiter de ravitaillement. Une source au sein de l’Indian Air Force (IAF) a indiqué à l’AFP que les données radar montraient que l’avion disparu avait amorcé un brusque virage sur la gauche avant de perdre rapidement de l’altitude. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé On vous le dit
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair