formats

On vous le dit

Publié le 03/07/2016, par dans Non classé.

– L’Algérie a pêché la totalité de son quota annuel de thon rouge

L’Algérie a pêché la totalité de son quota annuel de thon rouge alloué par la Commission internationale pour la conservation des thonidés de l’Atlantique (Cicta), soit 450 tonnes, a indiqué, hier, le ministère de l’Agriculture, du Développement rural et de la Pêche dans un communiqué. Les onze (11) thoniers-senneurs autorisés à participer à la campagne 2016, qui s’est déroulée du 26 mai au 24 juin, ont ainsi capturé l’ensemble du quota fixé à 450 tonnes sur l’année en cours.

Outre les redevances domaniales de 11,75 millions DA générées par cette campagne, les recettes en devises résultant des opérations d’exportation de thon rouge vivant s’élèveront à près de 5 millions de dollars, précise la même source. « Ces résultats positifs ne manqueront pas de renforcer la position de l’Algérie au sein de la Cicta pour la récupération de son quota historique», avance le ministère.

Pour rappel, profitant de l’absence de la délégation algérienne à la 17e réunion annuelle de la Cicta en 2010, cette organisation avait réduit le quota de l’Algérie pour le porter à 1% du Total admissible des captures (TAC) contre 5% auparavant. Les 418 tonnes retirées avaient été partagées entre quatre pays : Libye, Turquie, Egypte et Syrie.

– La Fondation Amirat rend hommage aux héros de la Révolution

Comme chaque année depuis le 18 mai 2000, date de sa création, la Fondation Slimane Amirat a organisé, vendredi soir à l’hôtel Aurassi, une soirée commémorative à la mémoire du regretté Slimane Amirat à laquelle ont assisté de nombreuses personnalités du monde de la culture, des médias et de la politique. D’anciennes figures de la guerre de libération nationale y étaient également présentes.

Madame Zoubida Amirat, veuve de feu Slimane Amirat et présidente de la Fondation Amirat, a rendu à l’occasion un vibrant hommage aux héros de la guerre de la libération nationale. Pour cette année, la Fondation Amirat a décidé d’honorer en particulier Taleb Abderrahmane, Sid Ali Abdelhamid, Zoubir Bouadjadj, Mohamed Lebdjaoui et Saïd Cherkit, tous de grands noms de la Révolution qui ont consenti d’immenses sacrifices pour permettre aux Algériens de vivre libres.

Parlant du regretté Slimane Amirat, Mme Zoubida Amirat a indiqué lors de son allocution d’ouverture qu’elle avait « perdu cet homme dont je partageais les convictions». Elle rappelé que la priorité de feu Slimane Amirat qui a eu un parcours de héros lors de la guerre de libération nationale était « l’Algérie et son combat pour une Algérie libre, démocratique et plurielle, une Algérie où serait instauré un État de droit».

– Sarkozy pas encore candidat, mais il a déjà son

L’ancien président français Nicolas Sarkozy a fait adopter samedi par les instances de son parti, Les Républicains (LR), son projet en vue de la présidentielle de 2017 pour laquelle il tarde à se déclarer. M. Sarkozy, qui devrait officialiser fin août sa candidature à la primaire de la droite prévue pour les 20 et 27 novembre, a mis à profit ses fonctions de président de LR pour populariser et faire plébisciter par la base ses propres orientations pour 2017.

Elles deviennent officiellement celles de ce parti après leur adoption à main levée à la quasi-unanimité par le millier de délégués au Conseil national réuni à Paris. Seuls 14 ont voté contre. Mais les adversaires de M. Sarkozy à la primaire, qui préparent leur propre projet, ont d’ores et déjà dit  » ne pas se sentir du tout concernés » par ce texte et la plupart n’ont pas participé au vote. L’ancien Premier ministre et ex-chef de la diplomatie Alain Juppé, favori des sondages, est parti avant le vote, et un autre adversaire potentiel de Nicolas Sarkozy, son ancien Premier ministre François Fillon, n’était pas encore arrivé.

Quant à un autre poids lourd, Bruno Le Maire, il n’avait pas fait le déplacement. Le projet affirme notamment la nécessité de rétablir  » l’autorité de l’Etat » après la présidence du socialiste François Hollande et de défendre  » l’identité nationale », et promet une  » refondation » de l’espace Schengen et une  » baisse simultanée des impôts et du déficit public ». Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé On vous le dit
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair